Forum de L'alliance D'Ascalon - Guild Wars


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Vie de Sutor et Co

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: La Vie de Sutor et Co   Mer 11 Oct - 15:45

[HRP] Ce récit reprend une partie de la présentation et a pour but de vous présenter Sutor et ses comparses sous un angle différent que celui du jeu [/HRP]

L'histoire que je vais vous conter à commencer il y a bien longtemps, du temps de la splendeur d'Ascalon, du temps où cette contrée était riche et verdoyante, bien avant l'invasion des Charrs. Mais voici cette histoire :

Dans la région d'Ascalon vivait dans un petit village, un jeune couple de cultivateurs. Ils étaient heureux enfin presque car ils n'arrivaient point à avoir d'enfants. Tous les remèdes, potions préparés par les moines, prêtres, ne faisaient aucun effet.
Mais un jour, l'enfant tant désiré vint au monde. Le couple fêta l'évènement et invita tout le village à se joindre à une immense fête. Jamais on ne vit plus belle fête dans le village. Pour l'occasion, des bardes avaient été invités, des prestidigitateurs aussi. Ce fût la plus belle fête que le village n'eut jamais connu.

La vie dans le village suivit son cours, l'enfant, chéri par ses parents, certainement un peu trop, passer son temps à jouer avec ses camarades et à aider ses parents aux champs. Une vie somme toute normale pour tous enfants de cultivateurs.

Mais un jour de sombres rumeurs vinrent secouer le village. On racontait que des Charrs sévissait un peu partout dans la région d'Ascalon, et que les repoussait devenu ardu. La guerre était là et cela se ressentait sur le village. Le commerce périclitait, et l'atmosphère dans le village devenait malsaine, tendu, un brun paranoïaque.

Et le jour tant redouté arriva, les Charrs arrivèrent en masse sur le village. Les villageois prirent ce qu'ils pouvaient comme armes, bien souvent dérisoire et tentèrent de les repousser, mais leurs efforts furent vint et le village se fit massacrer, une véritable boucherie, personne ne fût épargner, et beaucoup moururent dans d'atroces souffrances.
Le couple de cet histoire subit le même sort. L'enfant quand à lui, était loin du village ce jour là, car il était partie en ville vendre les récoltes de la semaine.

Ce n'est que deux jours plus tard, qu'il repris la route vers le village. Et ce qu'il découvrit lui transperça le cœur : un charnier immonde, une odeur pestilentielle, des charognards partout se régalant des morts ...
Il courut comme un fou vers sa maison avec le vint espoir de retrouver vivant ses parents. Mais ceci n'avaient pas échappés au massacre ...

Alors le cœur de l'enfant devint un cœur de pierre, et une énergie nouvelle courut en lui. Inconsciemment, il se mit à débiter des paroles apparemment incompréhensibles, et à dessiner des signes dans les airs, respirant à pleins poumons l'odeur de putréfaction, il s'en délectait et l'impensable se produisit.
Ces parents revinrent du royaume des morts .... sous la forme de squelettes ... Mais l’enfant n'en avait cure, pour lui il n'y avait pas de différences entre les morts et les vivants. Il se précipita vers eux et serra dans ses bras, les squelettes de ses parents, les embrassants, malgré l'odeur de putréfaction qui s'en dégageait, et les emmenant avec lui, il partit loin des restes du village, décidé à se venger.

Au fil du temps, l'enfant grandit et devint un jeune homme, redoutable nécromancien, dont le cœur ne battait plus ... L'Humain était mort ...

Accompagné de ses parents parti donc à l'aventure, loin d'Ascalon, à la recherche de ceux qui avaient détruit son humanité. Tout en lui ne respirait que l'envie vengeance et plus son envie de vengeance augmentait, et plus l'odeur de la mort s'attachait à lui. Bientôt eu lieu son premier affrontement contre de simples Araignées de mousse. Ses parents attaquèrent de concert les araignées et ne parvinrent que de justesse à les vaincre.
En effet le jeune nécromant ne connaissait que très peu son art naissant et il ne pouvait être d'un grand secours à ses tendres parents. S'en rendant compte il partit à la recherche d'un maître qui pourrait l'initier.
C'est alors que son destin prit une tournure. Au détour d'un chemin, il croisa une petite troupe fort impressionnante composé d'hommes et de femmes en armes.

Ceux ci l'interpellèrent et ils firent vite connaissance. Il apprit ainsi leur nom : Cain Le Premier, Kaeru du Grand Nord, Valkyar le celte. Ils lui donnèrent alors des conseils sur la façon de gérer sa nouvelle compétence, et le voyant si novice en la matière lui proposèrent de venir avec eux.

Le jeune homme n'avait qu'une envie se venger et se prépara à refuser, lorsqu'il se souvint du récent combat et finalement il accepta de se joindre à eux ... Cependant, il leur dit :
-Je vous rejoindrais un peu plus tard, car j'ai de petites choses à faire

Poursuivant son chemin à travers la forêt à la recherche d'un maître Nécromancien, Sutor se perdit au sein de celle-ci. De longues heures, il chercha son chemin en vain. Sutor s'épuisait de plus en plus et bientôt il se retrouva à bout de force, et fit une pause. Mais sa longue marche, les évènements précédents, et la présence de ses parents à ses côtés, créait un malstrom de pensée incontrôlable qui l'empêchait de récupérer.
Petit à petit Sutor s'épuisait et se rapprocher dangereusement du point de non retour. Mais comme chaque être un sursaut se déclencha chez lui. Il se manifesta d'une étrange façon. Son corps se tordit vers l'arrière, s'élevant légèrement et un cri inhumain sortit de sa bouche. L'effet fût immédiat, les squelettes de ses parents s'affaissèrent d'un seul coup, tandis que l'énergie qui les maintenait en vie s'engouffra dans le corps de Sutor.

Ainsi Sutor apprit comment voler de la vie et de l'énergie, en plus de créer des squelettes. Regardant les squelettes de ses parents, Sutor prononça ces paroles :
"Adieu Cher Père, Chère Mère. Vous m'avez aider de votre vivant et de votre mort."
Ce fût la seule oraison funèbre faite en la mémoire de ses parents.

Revigorer par l'énergie des morts, Sutor se leva et commença à poursuivre son chemin. Mais son cri inhumain avait attiré l'attention d'une personne qui se mit à le suivre. Mais sa nature ayant changé, la présence d'un être vivant fait de chair et de sang dans les environs était immédiatement détecté, un peu comme le 6ème sens présent chez les araignées.

S'arrêtant net, il se retourna et lança :
"Qui êtes vous ? Que faites vous à me suivre ainsi !"
Seul le silence lui répondit.
"Montrez vous où je me charge de vous débusquer d'une façon qui ne vous plaira fort peu !"
A nouveau seul le silence lui répondit. Furieux, Sutor se concentra pour détecter où se trouver la personne qui le suivait. L'ayant trouvé il lança une terrible malédiction, mais celle ci n'atteignit que le vide ! La personne n'était plus là. Et la même chose recommença plusieurs minutes et Sutor de plus en plus furieux enchaînait malédictions sur malédictions, mais rien n'y faisait, la personne qui le suivait semblé insaisissable.

Finalement, épuisé par tant d’effort Sutor s’arrêta net. C’est à ce moment là que sortit de nulle part une jeune femme aux cheveux roux formant deux couettes dans le dos. Dans sa main droite, un arc en bois couvert de feuilles, l’autre main prête à encocher une flèche à pointe large. Elle regarda Sutor et lui dit :
« Vos maléfices ne peuvent me toucher, vous êtes trop inexpérimenté pour espérer me toucher. D’ailleurs ma petite démonstration a du vous convaincre non ? Mais assez parlé de ce sujet petit nécromant en herbe. Que venez vous faire dans ma forêt ? »

Sutor la fixa droit dans les yeux et lui dit : « Ce que je fais ne regarde que moi, ou je vais aussi »

« Et bien çà c’est une réponse ! Une vrai réponse d’enfant. Peut être la démonstration ne vous a pas convaincu, ou bien, ne vous remettez pas de votre défaite … »

Un silence s’installa entre eux, Sutor rongeant son frein, la rôdeuse le regardant avec un air espiègle. Ce fut elle qui brisa le silence.

« Bien, comme je voit que tout est glacé malgré le beau soleil, pourquoi ne partageriez vous pas mon repas ? Ainsi peut être qu’autour du feu vous serez plus communicatif …. Enfin on peut l’espérer … Si le cœur vous en dit, suivez moi, mais ne me perdez pas de vue ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Mer 11 Oct - 16:47

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
camille (bad)
Flooder Terrifiant


Masculin
Nombre de messages : 643
Localisation : le sud au bord de la plage
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Tout peter avec stratégie
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Mer 11 Oct - 17:58

vive les romanciers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Mer 11 Oct - 18:57

Un nouveau départ pour un nouveau necroromancier ^^ Clap
Gg sutor, a suivre....de près Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolie Mi
Apprentice


Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 35
Localisation : chartres
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : photo, dessin, musées et regarder les matchs de free fight
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Sam 14 Oct - 19:09

Ouaw simpa la petite histoire!! J'attend la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 12:34

Ils se dirigèrent alors au travers de la forêt dense et touffue vers le campement de la rôdeuse. Cette dernière avancée lentement afin que Sutor puisse la suivre au travers de l'immense forêt touffu. Sa démarche souple et agile ne laissait pas de traces sur le sol, les buissons qu'elle frôlait ne bruissait pas à son contact, les oiseaux ne s'envolaient pas apeuré, tout montré que la rôdeuse était dans son élément naturel.
Après quelques heures de marches, ils arrivèrent enfin au campement. Celui ci était sobre. Au centre, un feu de camp éteint, à droite une tente faites de feuilles densément tressé, à l'intérieur un lit de feuilles du même acabit, et sur la gauche un autre abri strictement identique.

La rôdeuse se tourna vers Sutor :

"Voici mon campement, assez spartiate mais largement suffisant dans la forêt. Mais attendez que je vous fasse visiter !"

Et sans attendre la réponse elle fit faire le tour du propriétaire à Sutor qui regardait de loin, ne sachant que faire, ayant l'impression d'être redevenu un petit enfant.

"Vous êtes toujours ainsi ? Aussi distant, méfiant ? Un petit conseil petit nécro, essayez de vous faire des amis et acceptez les mains tendues, de nos jours, un solitaire n'a aucune chance de survivre seul. Le monde a trop changé."

Sutor ne disait toujours rien et se contentait de la regarder, aucune émotion ne traversait son visage.

"Bon, faites comme vous voulez, moi je vais manger, si vous voulez vous joindre à moi, n'hésitait pas."

La rodeuse le regardait et vit son regard se portait sur l'autre paillasse. Un sourire éclaira son visage.

"Cette paillasse est celle de ma sœur jumelle. Ah ? je ne vous l'ai pas dit ? J'ai une sœur jumelle. Oh j'y pense je ne me suis même pas présentée, je m'appelle Elena et ma sœur se prénomme également Elena. Et vous monsieur le taciturne renfermé sur vous, comment vous appelez vous ?"

"Sutor Tebim", lâcha t'il.

"Ah enfin un peu de communication ! Bienvenue Sutor dans le Campement d'Elena la Forestière, me feriez vous l'honneur majesté de partager mon maigre repas avec moi ?" dit Elena avec un sourire espiègle.

Sutor se sentit alors un peu pataud devant la dernière phrase d'Elena. Petit à petit, il se rendait compte que son comportement était justement celui d'un gamin, et cela se mit à le gêner.

"Allons ne vous en faites pas, Sutor, je ne vous en veux pas, je suis sûr que vous avez traversé des épreuves et que vous êtes encore sonné, marchant un peu comme un Zombie, si je puis me permettre"

Elena partit d'un grand éclat de rire et quoiqu'en pense Sutor, celui ci se mit à esquisser un léger sourire.

"Je vais préparer le cerf, si vous vouliez bien allumer le feu Sutor, cela accélérait les choses".

Sur ces dernières paroles Elena grimpa à l'un des arbres et remmena une besace de laquelle elle sortit la viande.

"Toujours mettre la viande en hauteur, cela évite que des animaux ne viennent la voler. Sutor ? Pense au feu !"

Celui ci s'approcha de l'âtre éteint et se mit en devoir de le mettre en route. Tout en tâchant tant bien que mal de mettre le feu en route, Sutor regardait en coin Elena dépeçait la viande. Celle ci fit comme si de rien n'était et continua sa tâche.

Le feu prit enfin et Sutor ouvrit la bouche pour lui parler lorsqu'un bruissement le fit se relever promptement. Aussitôt ses instincts reprirent le dessus et il lâcha un sortilège sur l'endroit d'où venait le bruit. Il entendit alors un cri et vit sortir des buissons une jeune femme prise de folie furieuse, habillée en armure et brandissant une hache totem qui se dirigeait vers lui. Surpris par cette apparition, Sutor resta paralysé. La hache se leva et s'abattait sur Sutor, lorsque celui ci se sentit projeter de côté. Elena venait de lui sauver la vie.
Furieuse celle ci lui jeta un regard mauvais et se tourna rapidement vers la guerrière :

"Elena arrête c'est moi ta sœur ! Elena !"

La guerrière se précipita de nouveau sur Sutor bien décidée à le tuer. La folie semblait s'être emparée d'elle et Sutor n'en menait pas large. De nouveau la rôdeuse se précipita sur lui et le projeta de côté. Sous la violence du coup, Sutor fût projeté dans les buissons, les quatre fers en l'air.

"Elena c'est moi ta sœur, arrête cela tout de suite !" La rodeuse se précipita sur sa sœur et la ceintura tout en lui parlant doucement à l'oreille. Petit à petit, la guerrière se calma et finalement repris le dessus sur elle même. Voyant que le danger était passé, la rodeuse se tourna vers Sutor, toujours à terre, incapable de réagir. Son esprit et son cerveau ne semblait plus en concordance et il ressemblait cette fois vraiment à un Zombie.

"Qu'est ce qui t'a pris Sutor ?! On ne lance pas un sort comme ca sur n'importe qui ! Tu as failli tuer ma sœur et te faire tuer par la même occasion ! Il va falloir que tu apprennes à te maitriser ! Tout le monde n'est pas forcement un ennemi ! Sutor ?! Tu m'écoute ?"

Mais Sutor n'entendait rien, il était incapable de faire le moindre mouvement, il était tétaniser. Elena se retourna vers sa sœur et lui dit :

"Pardonne lui ma sœur, Sutor est quelque peu autiste et pense que le monde lui entier est contre lui."

"Qui est cet imbécile Elena ? Ou as tu étais encore pêché un fou comme ca ? Si je n'avais pas activé à temps ma protection contre les maléfices .... "

"Je sais Elena pardonne moi, je suis fautive."

"N'en parlons plus, mais je crois qu'il faudrait faire quelque chose pour lui, on dirait un Zombie. Tu me diras cela semble lui allait parfaitement."

Les deux sœurs sourirent, puis se tournèrent vers Sutor. Un éclair traversa alors l'esprit de la rodeuse et celle ci dit à sa sœur :

"Elena, éloigne toi du champ de vision de Sutor, je pense que son mutisme est provoqué par toi. Tu l'as effrayé avec ton comportement berseker et je pense qu'il y a peut être autre chose liée aussi à toi", dit elle avec un sourire en coin.

La guerrière obtempéra et s'assit sous la tente. La rodeuse farfouilla alors dans sa besace, et en sortit une petite fiole opaque et la déboucha. Une odeur pestilentielle s'échappa. Elena s'approcha alors de Sutor et lui fit respirer le flacon. Aussitôt Sutor toussa et son regard changea, redevenant normal. Un instant hébété, Sutor regarda la rodeuse et baissa aussitôt les yeux, pour la première fois depuis bien longtemps, Sutor compris l'énormité de ce qu'il avait fait. Un sentiment de honte s'installa chez lui et son visage refléta alors des émotions qu'il ne croyait plus possible d'avoir.
La rodeuse se prépara à le réprimander, mais vit ce changement et lui dit :

"Oublions cela Sutor, je ne te jetterais pas la pierre mais que cela te serve de leçon. Tu devrais présenter des excuses à ma sœur que tu as failli blesser."

Sutor rougit et balbutia des paroles inintelligibles. Trop d'émotions, de fatigues, de peurs, de haines se mélangeait en lui, pour qu'il puisse penser.

"Elena tu peut sortir de l'abris."

La guerrière se leva alors et dirigea son regard vers Sutor. Ce dernier leva alors les yeux vers elle tout en se préparant à s'excuse. Mais lorsque son regard croisa celui d'Elena la Guerrière, il trembla et ne put rien dire. De longues minutes passèrent avant que Sutor ne puissent balbutier quelques mots : "Pardon" et encore en baissant les yeux.

La guerrière le regarda longuement et lui dit :

"Ma sœur semble s'être pris d'affection pour toi, son jugement des gens a toujours était juste. Je te pardonne mais ne recommence plus jamais cela, sinon la prochaine fois sera la dernière."

"Maintenant que les présentations ont été faites, il serait peut être temps de manger non ? J'ai faim moi et les émotions cela creusent."

Les deux sœurs s'assirent alors autour du feu. Sutor était lui toujours debout, son esprit toujours dans un maelström de pensée tourbillonnante l'empêchait de faire quoi que soit.

P.S : J'écrit au fil de l'eau donc pardonnez moi pour les enchainements qui ne sont pas forcemment idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
camille (bad)
Flooder Terrifiant


Masculin
Nombre de messages : 643
Localisation : le sud au bord de la plage
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Tout peter avec stratégie
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 14:39

continue comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 16:29

"Sutor vient t'assoir avec nous, tu ne va quand même pas rester debout !" lui lança Elena la Forestière

Au son des paroles, Sutor réagit et se dirigea vers le feu et s'installa près de la rodeuse, évitant soigneusement de regarder sa sœur. Les deux sœurs se regardèrent mais ne dire rien.
Le repas se déroula dans le silence, chacun repensant au dernier évènement vécu. Lorsque le repas pris fin, la guerrière se leva et dit :

- Pardonnez-moi, mais j'ai promis à une personne de l'aider à retrouver son fils égaré quelque part dans la forêt.
-Attends je t'accompagne, la forêt n'a aucun secret pour moi, tu le sais bien et puis mon allier pourra certainement se rendre utile non ?
-C'est vrai sœurette, mais je n'osais te le demander. Tu dois avoir plein de choses à faire.
-Non, rien de bien précis et puis cela me dégourdira les jambes, même si je matin, j'ai eu l'occasion de m’entraîner, dit la rodeuse en lançant un sourire espiègle à Sutor.

Puis se retournant vers Sutor :
-Veut tu venir avec nous ?

Sutor leva la tête et évitant de regarder la guerrière, répondit :

-Non, je ne serais pas d'un grand secours.
-Comme tu le voudra Sutor. A toute à l'heure alors et essaye de ne pas faire de bêtises, sinon je te gronde ! , lança espièglement la rodeuse.

Sutor ne dit mot et reparti dans ses pensées, tandis que les sœurs s'en allaient de concert. Perdu dans ses pensées Sutor ne voyait pas le temps passé. Seul le grondement de son estomac le tira de ses réflexions décousues. Se détendant, il regarda autour de lui, mais ne vit pas les deux sœurs. Ne sachant que faire, il décida d'explorer ses nouvelles compétences apprises.
Tandis qu'il commençait à se concentrer pour invoquer un serviteur, une odeur de mort le frappa de plein fouet, telle une décharge, le laissant pantelant. Instinctivement, Sutor ferma son esprit et entrepris de remonter cette odeur afin de localiser sa provenance. Cet exercice lui fut salutaire car il lui permit d'apprendre à se concentrer et à ne pas agir d'instinct. Continuant de remonter l'odeur, il détecta son origine et ne voyant pas les sœurs revenir décida d'en avoir le cœur net et se mit en route.

Guidé par l'odeur, Sutor se mit en route et quelques temps plus tard arriva aux abords de la forêt et découvrit alors l'origine de cette odeur. Devant lui se tenait un amoncellement de Charrs, certains transperçait de par et d'autre, d'autres criblés de flèches, d'autres lacérés par de nombreuses marques de griffes. Intrigués devant cet amoncellement et se demandant quel groupe avait pu mettre en déroute autant de charrs, Sutor s'avança vers les morts et les examina de prêt. Son regard fut de suite attiré par l'une des flèches. Celle ci était courte et dentée, se terminant par un empennage composait de quatre encoches. Il avait déjà vu ce motif quelque part, mais où ? Forçant son esprit à remonter le temps, il se rappela que ces flèches appartenaient à la rodeuse. Quelque chose avait du se produire ici expliquant pourquoi les sœurs n'étaient pas revenues au camp.

Un déclic se fit alors en Sutor. Accablé par tout ce qui lui était arrivé en si peu de temps, Sutor avait fermé son esprit à tout, mais la gentillesse de la rodeuse avait réveillé en lui un sentiment qu'il pensait perdu, celui de l'amitié partagé, et ceci fit naître en lui un sentiment de culpabilité de l'avoir laissé partir seule, enfin pas seule avec sa sœur. A cette pensée l'esprit de Sutor commença à dérailler de nouveau et ce n'est qu'au prix d'une immense volonté qu'il chassa celle ci de son esprit. Le sentiment de culpabilité revient et à celui ci s'ajouta un sentiment de haine furieuse. Son esprit bouillonna furieusement, ses yeux devinrent vitreux, son corps se arqua et se leva, ses cheveux s'électrifièrent, ses bras se levèrent vers le ciel et de ses mains une énergie verdâtre s'échappa qui se dirigea vers le tas de Charrs présent, et sous ses pieds une armée de squelettes et de zombies se leva, et au milieu de celle ci un être monstrueux, haut de plus de quarante têtes, ressemblant à un golem.

Sutor se mit à la tête de celle ci et avança droit devant lui, mu par instinct fait de haine et de crainte vers un lieu inconnu de lui, mais où il savait trouver ses réponses. La nuit était tombée et l'étrange cohorte des morts deux fois nés se dressait sous la lune blafarde, tel un furoncle sur la terre, rependant autour d'elle une odeur pestilentielle et insoutenable. Heureusement personne ne trainait dans les environs et les quelques animaux de la plaine avait fui depuis bien longtemps. La marche grotesque continuait, Sutor en tête lorsqu'un tigre vint à leur rencontre. Celui ci regarda Sutor, et ce dernier compris que celui ci était l'allié dont avait parlé la rodeuse, et il le suivit.

L'armée des deux fois nés arriva peu après aux abords des ruines d'une ancienne forteresse d'où émanait des sons bestiaux, et Sutor senti l'odeur des Charrs, et cet odeur réveilla en lui des souvenirs récents, ses parents, le tas de charrs mort, les jumelles. Son esprit sombra alors dans la folie, et d'un unique son rauque et glaçant lança l'attaque.

La cohorte s'élança à l'assaut du camp Charrs. Quel spectacle que de voir ces corps dandolinant, courir au combat, avide de sang chaud, haineux vis à vis des vivants, quel spectacle que ce golem arrachant de ci et là les bras et les jambes des charrs, arrachant les têtes, desquelles un sang chaud et doux s'échappait en un flot incessant, aussitôt absorbé par une terre que l'on aurait dite avide de vengeance.
Des flammes jaillissaient des mains des sorciers charrs, consumant les corps des deux fois nés qui continuaient à avancer insensible à la douleur, mais s'écrouler peu après. Mais le combat devint vite inégal, car dès qu'un Charr mourrait, un deux fois né naissait.

Tout en veillant sur son armée amoureusement, Sutor parcourait le camp à la recherche d'un indice quelconque sur les jumelles. Sa recherche semblait le mener nulle part, lorsque son regard fut attiré par une étrange luminosité qui se dégageait d'une des tentes du camp. Sutor y entra, et découvrit alors les jumelles, ficelées et inconscientes sur le sol. Rapidement, il entreprit de défaire leur lien et se dirigea vers la besace de la rodeuse et prit le flacon que celle ci avait utilisée sur lui et leur passa sous le nez. Les jumelles se réveillèrent instantanément. Elles le regardèrent et jetèrent un regard sur les alentours. Rapidement Sutor leur expliqua ou elles étaient. L'esprit des jumelles était rapide et elles comprirent ce qui s'était passé. Se levant elles prirent leurs armes respectives et s'élancèrent en dehors de la tente, suivit de Sutor.

Là un spectacle leur glaça le sang, toutes aguerries qu'elles étaient. Le champ de bataille n'existait plus, seul un immense charnier dominait le camp, toutes les tentes ayant été détruites et, au milieu de celui ci trônait tel un roi le golem.

-Sutor, c'est toi çà ? demanda la rodeuse
-Oui, enfin je crois
-Par les dieux, c'est incommensurable, ajouta la guerrière

A ce moment là, une flèche siffla et vint se planter dans le dos de Sutor qui vacilla et s'affaissa. Au même instant l'armée des deux fois nées s'écroula et la rodeuse encocha une flèche qui alla se planter dans le dernier Charr survivant, qui s'écroula dans un râle étouffé par la flèche qui lui avait traversé la gorge, faisant jaillir un long flot de sang.

Mais le golem était toujours là, et sans contrôle se rua sur les jumelles qui soutinrent la charge et l'exterminèrent après un âpre combat.

-Pff, ton ami Sutor devrait faire attention à ses amis, déclara la guerrière

A ces mots la rodeuse se retourna vers Sutor qui gisait là agonisant et s'empressa de lui faire les premiers soins. La nuit était à son apogée et Sutor était proche de la barrière séparant le monde des vivants et des morts. Les deux sœurs d'un commun accord, décidèrent de le transporter au camp, seul endroit à des lieux à la ronde, où Sutor pouvait espérer être soigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 17:14

De retour au camp, Elena la rodeuse posa Sutor sur une couche. La flèche avait transpercée Sutor de part et d'autre l'épaule de Sutor. N'eusse etait que cà, le mal aurait été bien faible, mais celle ci avait été enduite d'un poison qui oeuvrait déjà dans le corps de Sutor.
-Elena, j'ai besoin d'herbes d'un type rare pour le soigner. Il faut faire vite. Je vais tâcher d'en trouver, veille sur lui pendant ce temps. Tiens voici un onguent à lui passer sur le corps, celà ralentira l'effet du poison, dit la rodeuse.
-Bien je m'en occupe, fais vite

La rodeuse s'en fut rapidement, tandis qu'Elena préparait l'onguent. Elena dévêtit Sutor et se mit en devoir de lui appliquer l'onguent destiné à ralentir le poison. Ayant fini et ne sachant que faire elle resta assise à surveiller l'état de Sutor, lancant de temps à autre un sort de soin qu'elle connaissait espérant maintenir ainsi en vie le nécromancien.
-Insuffler la vie à celui qui joue avec la mort, qu'elle ironie
A ce moment là Sutor émit un son inaudible et fit un signe à la guerrière. Celle ci colla son oreille près de la bouche de Sutor
-Pardon, émit Sutor d'un son inaudible presque inintelligible
-Sutor, tu t'es largement racheté en ce jour. Je te pardonne sans regret, soit sans crainte.

Ouvrant les yeux Sutor la regarda, ses yeux presque voilé par l'ombre de la mort lui transmire un message qui la fit frissoner. Ne disant mot, elle se leva et alla chercher de l'eau.
-Tiens, boit celà, c'est de l'eau, celà te fera du bien.

Sutor se mit en devoir de boire, mais il était trop faible. Elena passa alors la main derrière sa tête, et la releva doucement et entreprit de lui donner à boire. La gourde voltigea dans les airs et la rodeuse s'écria :
-Ne fais surtout pas cà, lui donner à boire signifierais son arrêt de mort ! Tiens voici les herbes, peut tu me les piler. Tu trouveras dans ma besace un flacon verdatre. Dilue les dedans, et fais vite, j'ai peur qu'il ne soit trop tard.
La guerrière s'empressa de faire la mixture et quand elle fût prête (en un temps record), la rodeuse retira la flèche de l'épaule et entreprit d'y poser les herbes.
-Voilà, j'ai fait ce que j'ai pu, maintenant seul Sutor peut finir le travail. Viens soeurette laissons le se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 18:31

Deux nuits et trois jours passèrent avant que Sutor ne montra des signes d’activités. Durant ce temps, les deux sœurs s’étaient relayées à son chevet. Au début Sutor ouvrait les yeux, puis se rendormait ne prenant que de l’eau. Son corps refusait tout aliment solide. Puis à petit, la vie repris le dessus et une semaine après ces évènements, Sutor était complètement remis.

Les évènements des derniers jours avaient noué des liens d’amitié solide entre la rodeuse et le nécromant. Celui-ci se montrait d’un caractère plus enjoué, même si un côté taciturne et agressif ressurgissait de temps en temps. Les relations avec la guerrière était plus distante, Sutor ayant toujours du mal à affronter son regard. L’esprit de Sutor avait quand à lui grandi, et il découvrait enfin l’étendue de ses pouvoirs. Il s’entraînait parfois des jours et des jours ne s’arrêtant que le temps d’un repas.
Un jour, la rodeuse vint le voir et lui dit :
-Sutor, ne me dit pas que tu t’entraîne uniquement pour maîtriser tes pouvoirs. Tu fuis quelque chose et je ne suis pas sûre que cela soit la meilleure chose à faire. Un jour peut être quand tu te décideras à affronter ce que tu fuis, il sera peut être trop tard.
-Peut être Elena, peut être, mais je ne suis pas prêt.
-On ne l’ai jamais Sutor, seuls les imbéciles pensent qu’ils le sont. Mais un jour il faut se lancer, sinon cela te rongera et tu ne seras jamais libre, ton esprit sera entravé et si celui-ci est entravé, tu es esclave. La seule liberté en ce monde, c’est celle de l’esprit. Le corps est prisonnier, mais pas l’esprit. Et un esprit sain et libre, permet d’affronter sans sourciller tous les dangers, obstacles de la vie et de triompher.

Elena s’éloigna et laissa Sutor ressasser ses paroles. Le soir tomba, et Sutor regagna le camp. La petite troupe prépara de concert le repas et celui-ci fut excellent en tout point.
-Je reviens, je vais chercher mon familier, cela fais longtemps qu’il n’est pas venu.
-Prends soin de toi sœurette !

Rester seule Elena la guerrière et Sutor ne savaient que faire, lorsque Sutor prit la parole :
-Elena, j’aimerais te parler, dit-il d’une voix inaudible, évitant de la regarder
-Je t’écoute Sutor, dis moi ce qui ne va pas. Pourquoi me fuis-tu ?
-Je ne te fuis pas, mais j’ai ….,

Sutor s’arrêta net, et Elena attendit. Ne voyant rien venir, elle lui dit :
-tu as quoi Sutor ?
Sutor baissa les yeux et dit :
-peur ! J’ai peur ! dit-il en la regardant dans les yeux, peur de ton regard après mon comportement, peur de ta fureur, peur de toi, quand je te regarde je me sens mal, j’ai l’impression que je vais mourir, que quelque chose de terrible va se produire, et en même temps je désire ce sentiment ! Comprends-tu ?!
La voix de Sutor montait en intonation, au fur et à mesure qu’il parlait. Son débit s’accélérait et la fin fut peu compréhensible.
Il la regardait maintenant droit dans les yeux, d’un regard exprimant le désarroi, l’inquiétude.

Elena le regarda circonspect, puis se leva et se dirigea vers lui. Elle s’assit à côté de lui et lui dit :
-Ainsi c’est pour çà que tu me fuyais, dit-elle songeuse

Le regardant droit dans les yeux, elle lui prit la main, la posa sur son cœur et lui dit :
-Sutor, tu es jeune, ton corps a grandi trop vite et ton esprit a du mal à suivre. Je ne sais pas quelles sont les épreuves que tu as traversait, mais je t’aiderais. Allons viens maintenant, il est temps de ranger le camp, ma soeur ne va pas tarder et tu sait qu'elle n'aime pas le désordre. Si rien n'est rangé, elle va aller s'imaginer plein de choses.

Elena jeta un regard malicieux à Sutor, qui rougit. Ensemble ils rangèrent le camp. Puis quand ce fut fait, assis au coin du feu, Sutor raconta sa vie à Elena la Guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 19:13

ça sent la love story hihihihihih

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
camille (bad)
Flooder Terrifiant


Masculin
Nombre de messages : 643
Localisation : le sud au bord de la plage
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Tout peter avec stratégie
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 2 Juil - 19:57

t'arrête pas tu es en verve, profite en ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cain le premier
Flooder Dominant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2026
Age : 46
Localisation : dans les limbes de l'ennui
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : vaincre l'ennui
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Paladin
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Mar 14 Aoû - 15:12

pas de suite ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 20 Aoû - 0:48

Si si, mais je viens juste de revenir de longues vacances (5 semaines) et j'en profite pour vous annoncer la naissance de mon 3ème : Emanuelle, née le 16 Aout 2007 à 4H22 à REDON (Vive les Bretons :p).

Voili, voilou Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
Kaeru du Grand Nord
Flooder Conquerant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1311
Localisation : Partout et nulle part
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Guerrier
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 20 Aoû - 1:04

Uèèèèèèèèèèèè bravo !!
Toutes mes félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 20 Aoû - 1:24

ouaisssss une lionne GG !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Bulle
Puissant Flooder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 269
Age : 30
Localisation : dans ma bulle
Guilde d'appartenance : Tribu du Glaive Vengeur [TGV]
Loisirs : relever ti' lézard et cacher Cain ^^
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 20 Aoû - 10:59

uéééééé félicitation et vive les liiiooooooooooonnnns Exclamation Exclamation bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc (Sutor Tebim)
Puissant Flooder
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : PARIS 15
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Bebe Powaaa
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 20 Aoû - 16:02

Merci Smile

Voici une petite photo de la derniere :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2moons.forums-actifs.net/
Bulle
Puissant Flooder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 269
Age : 30
Localisation : dans ma bulle
Guilde d'appartenance : Tribu du Glaive Vengeur [TGV]
Loisirs : relever ti' lézard et cacher Cain ^^
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Lun 20 Aoû - 22:07

comment elle est trooooooooooooooop mimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo ----TGV
Feroce Padawan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 26
Localisation : Alpes-Maritimes
Guilde d'appartenance : Tribu du Glaive Vengeur [TGV]
Loisirs : GW
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   Mar 21 Aoû - 0:03

Trop chou


*Voix d'Hannibal on*

On aurait presque envie de la croquer

*Voix d'Hannibal off*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vie de Sutor et Co   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vie de Sutor et Co
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'alliance D'Ascalon - Guild Wars :: HALL DU ROLEPLAY - PETITES ET GRANDES HISTOIRES :: Autres histoires-
Sauter vers: