Forum de L'alliance D'Ascalon - Guild Wars


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois ... [RP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mer 13 Sep - 13:55

Ben dis donc....... quelqu'un aurait-il réveillé la bête qui sommeillait en toi ???? PAS MAL DU TOUT ENY !! Vivement la suite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Enilda
Feroce Padawan


Nombre de messages : 76
Age : 35
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 26 Sep - 11:27

Assise au sol, appuyée contre une pierre, la jeune rôdeuse tentait de graver quelques mots à l'aide de la pointe d'une flèche, sur ce qui restera la sépulture de son ami.
Elle avait le regard humide et vague. Son visage rougit semblait fatigué. Elle leva les yeux vers la vallée qui avait été le théâtre du combat fatal. Elle vit Jolie Mi agenouillée maintenant son épée à la verticale, Mephisto et Elminster tout deux, isolés dans leurs pensées, debout, la tête basse.
Quelques minutes passèrent puis Elminster vint à sa rencontre . Il lui posa une main sur l'épaule :
-Eny, Il nous faut reprendre la route ...
-Je sais, répondit-elle tout bas

Elle s'arracha à la pierre comme ci une force invisible la retenait là, se releva péniblement attrapa sa besace, son arc, fit quelques pas et se retourna une dernière fois.
Les quatre compagnons repartirent. Le poids de la perte alourdissaient leurs pas. Tous étaient silencieux. Aux aguets d'une éventuelle nouvelle attaque Elminster marchait devant se retournant régulièrement pour ne pas laisser le groupe s'étendre.
La nuit vint rapidement laissant tomber sur le paysage une fraîcheur humide. Le feu, vite allumé, réchauffait les corps. Tous s'étaient installé autour du foyer brûlant. Très vite, Jolie Mi sortit quelques morceaux de viande et les installa sur une pierre chaude. Tous avaient faim mais pas vraiment d'appétit. Enylda s'était rapidement emmitouflée dans sa couverture comme pour se protéger du manque que lui provoquait ce premier repas sans Aldoran. Elle grignota un peu de nourriture sous l'insistance soucieuse et amicale d'Elminster.
La veillée ne se prolongea pas. Tous terrassés avaient prit place sous leur couverture à proximité du petit brasier. Seul, Elminster semblait vouloir veiller. Assis en tailleur, le regard dans le vide, les mains posés sur les genoux, il se détendait. Recouverte de son drap de laine jusqu'au milieu du visage, Enylda le regardait plongé dans la pénombre. Les flammes somnolentes reflétaient sur lui quelques ombres. On ne pouvait entendre que le craquement chaud des brindilles et la respiration régulière de Mephisto endormi.
-Il se fait tard Eny, il faut que tu dormes, dit le moine en restant parfaitement immobile.
La jeune rôdeuse réajusta sa couverture en guise de réponse. Il leva les yeux vers elle, trouva tout de suite son regard dans l'obscurité. Il inclina la tête, esquissa un sourire réconfortant :
-Le temps sera ton allié jeune rôdeuse, il est l'heure pour l'instant de te reposer.
Il leva la main, esquissa un geste et Enylda s'endormit profondément.

Un rire, inhumain, gras et assourdissant éclata. Venant de nul part il surprit les aventuriers dans leur sommeil. Le bruit fut si intense qu'il laissa planer un silence lourd derrière lui. Mephisto s'était réveillé en sursaut. Il dressa la tête essayant de voir quelque chose dans l'obscurité environnante. Il faisait nuit noire. Quelques braises rougeoyaient au sol. Le rôdeur devina les contours de ses compagnons. Tous semblaient réveillés mais personne n'osait parler.
-Qu'est ce que c'était ? Demanda Jolie Mi
-La même chose ? Ajouta Enylda
Elminster se leva, tandis que le bruit se reproduit si fort et surprenant que le moine eut un geste de recul.
-Tout le monde debout, dit il très calmement quand le silence fut revenu. Cette chose nous suit ... Mettez vous à l'abri si cela tourne mal.
Sur ces mots, il leva son bâton et en fit resplendir une lueur éclairant les ténèbres environnantes.
Les quatre compagnons rassemblèrent leurs affaires à tâtons. L'obscurité était telle que chacun ne savait pas où poser les pieds. Les bruits firent place bientôt à une humidité et un froid pénétrant. Aucune étoile ne brillait dans le ciel. Tous rassemblés, proche des uns des autres, les quatre aventuriers attendaient. Bientôt, un énorme flocon de glace vint s'écraser sur le bouclier de Jolie Mi. Celle ci eu le reflex presque immédiat de se protéger derrière. De rage, Enylda arma inutilement son arc et tira une flèche dans la nuit. Son deuxième tir fut avorté par une seconde pluie de glace, plus dense. Des cristaux acérés comme des lames déchiraient les armures, écorchaient les visages. Jolie Mi invoqua rapidement un bouclier de protection.
Ne voyant plus quoi que ce soit, aveuglés et blessés par la tempête, tous firent quelques pas à tâtons pour se mettre à l'abri.
Enylda trouva refuge sous un arbre aux branches touffues et au feuillage dense. Le tout se balançait au rythme d'un vent glacial. La jeune rôdeuse passa un onguent sur ses blessures. Les bruits de fracas s'accentuaient au fur et à mesure de la croissance de la tempête. Celle ci, parfois riait, parfois hurlait.
Elminster s'était mit à couvert derrière un énorme rocher. Les dards de glace l'avait blessé à plusieurs reprises, des éraflures lui couvrait le torse. Dos à la pierre, il avait la respiration haletante. Bientôt Mephisto vint le rejoindre. Le visage baigné de sang, il venait de recevoir un tel choc sur le crâne qu'il fut chancelant un moment. Elminster l'aida à sa soigner et hurla pour couvrir le bruit ambiant:
-Où sont les autres ? demanda t il
Mephisto secoua négativement la tête visiblement affaibli.
Jolie Mi, tentait de combattre tant bien que mal. Baissée derrière un talus de pierre et protégée par son bouclier qu'elle maintenait au dessus de la tête elle rassemblait toutes ses forces pour tenir sous le fracas des grêlons mortels qui l'assaillaient. Elle priait avec ferveur pour que Dwayna lui vienne en aide.

Des éclairs incessants traversaient les nuages, la foudre lançait bientôt ses innombrables assauts. L'arbre sous lequel Enylda avait trouvé refuge se brisa, elle se retrouva à découvert. Elle rampa au sol afin de se mettre en sécurité, se retourna un instant, leva les yeux au ciel. Les éclairs illuminaient des nuages énormes qui roulaient les uns sur les autres. Elle fixa intensément cette armée de glace, de foudre et de tonnerre et reprit sa fuite comme poussée par un élan de survie. Elle courrait dans l'obscurité. De hautes ronces lui griffèrent les cuisses et les avant-bras. Elle courait à perdre haleine légère et rapide. Les lances de glace la suivait dans sa course, frappant ici et là la ratant de peu à chaque fois. Chaque éclair permettait à la rôdeuse de se repérer dans l'obscurité. Alors qu'elle parvient bientôt à un bosquet d'arbustes qui s'offrait à elle comme un abri, une lance vint lui lacérer l'épaule. Elle s'écroula sous la douleur. Allongée sur le sol humide, elle vit du coin de l'oeil le maigre abri qu'elle s'apprêtait à atteindre et s'évanouit.



Elle reprit connaissance bien plus tard, une bruine pénétrante se mêlait à une brume épaisse et humide. Elle leva la tête essaya de se redresser, grimaça de douleur. Elle se sentait engourdie. Elle leva avec crainte les yeux au ciel. Celui ci restait opaque ne laissant ni briller la lune, ni scintiller les étoiles. Le calme semblait cependant être en partie revenu. La jeune rôdeuse se releva, son épaule s'était couverte d'un énorme hématome qui lui engourdissait tout le bras. Elle resta immobile quelques instants afin de reprendre ses esprits. Puis elle fit quelques pas dans la direction qu'il lui semblait avoir prise lors de sa fuite. Elle regarda intensément la pénombre qui l'entourait ne sachant plus où se diriger. Elle leva les mains devant son visage essayant de deviner ses doigts et se rendit compte qu'elle n'avait plus ni son arc ni sa besace. Seul son carquois oscillait dans son dos au rythme de ses pas. Elle se baissa au sol et chercha ses affaires à tâtons. Peine perdue, elle se releva. Ravalant ses angoisses elle ne voulait pas céder à la panique. Elle attrapa une flèche qu'elle tint fermement dans la main au dessus de son épaule valide et elle prit la direction de ce qui lui semblait être le sud ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 26 Sep - 15:03

Arf, mais quel est ce démon qui s'en prends à nos compatriotes, vais allez le casser en deux (dans le jeu^^) si je le retrouve mouhahahaha

GG Eny, Le suspens n'en est que redoublé, la suite, la suite, la suite

Et GRENTH, ce petit gentil méchant, rendra-t-il l'âme de Zoé? la suite, au prochain épisode viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster
Noob
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Tour de sorcier dans le marais magique
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : jouer des tours aux autres sorciers
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 26 Sep - 15:03

Que dire à part que tu as mon soutien inconditionnel. Demande et je serais la. Dans les moments de joies et de peine, tu peux compter sur moi. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaeru du Grand Nord
Flooder Conquerant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1311
Localisation : Partout et nulle part
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Guerrier
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 10 Oct - 23:07

Horizon lointain
La douleur semblait partir. Elle fut intense au début mais maintenant elle se fuyait son corps comme le sang qui dégoulinait de sa plaie lentement par le tuyau. Elle avait beau cherché à arrêter l’hémorragie, sa main passait au travers de cette paille. Cette dernière était enfichée dans son dos et était impalpable. Pourtant le sang s’écoulait inexorablement. Folle de rage, Kaeru releva la tête.
Péniblement, elle se remit debout et recommença à analyser la situation. Le chaos régnait autour d’elle. Alors elle se mit à faire ce qu’elle faisait de mieux. Elle oublia la douleur et utilisa sa rage pour se relancer dans la bataille. Quelques minutes passèrent avant que les rangs ne se reforment selon ses indications. Quelques minutes passèrent avant qu’elle ne se décide à vouloir gagner encore plus vite car son temps fût compté. Les attaques et manœuvres audacieuses lui revinrent à l’esprit et elle décida de tenter le tout pour le tout. Toutes les stratégies mises de coté parce qu’elles causaient trop de pertes furent mises en place. Son armée fut à nouveau de pied d’œuvre en peu de temps. Elle pivota sur elle-même afin de juger de la situation. Son regard froid et calculateur cherchait les failles dans les rangs de l’ennemi. Son esprit critique lui dictait tous les ordres à transmettre à ses troupes. Sa volonté fur raffermie lorsqu’elle vit au loin Zoé assise immobile. Toute son attitude et son regard indiquaient qu’elle aurait aimé être ailleurs. Elle semblait vouloir crier à la Dame et de l’enlever et de s’enfuir à toutes jambes de ce monde perdu, de cet enfer sans fin. Debout à coté d’elle se tenait l’avatar de Grenth. Elle ne pouvait voir son visage et pourtant elle sut qu’il la fixait du regard, regard qui aurait être inexistant dans cette capuche ou seule l’abîme se reflétait, mais un regard qui pénétrait toutefois au plus profond des êtres qui oser espérer le soutenir. Elle sut que l’avatar l’attendait. Même si elle gagnait cette bataille, ce serait la dernière. Cette pensée lui amena encore plus de courage et de volonté pour finir ce qu’elle avait entamé il y a bien trop longtemps. Elle cria des ordres d’une voix encore plus forte. Son objectif était à portée de main, il fallait juste qu’elle se démène pour le saisir. Elle réalisa que sa peau perdait de sa couleur au fur et à mesure qu’elle « séjournait » dans cette terre sans nom.

L’attente avant la délivrance
Assis à l’ombre, il réfléchissait et savourait l’ironie de la situation. Il savait que la Dame devait être dans une situation critique car il avait tout manigancé avec les mercenaires et tout s’était déroulé comme il l’avait prédit. Toutes les autres troupes étaient déployées afin de stopper les maudits compagnons de cette guerrière mille fois maudite. Bientôt il recevrait les nouvelles qu’il attendait depuis bien des mois. Alors il se permettrait d’ouvrir l’excellente bouteille de vin des vignes du Maguma, seule et unique vestige d’un autre temps, dernière survivante d’une cuvée d’exception qui avait subi les ravages de la guerre.

La dernière barrière
Silos marchait doucement, tranquillement, essayant de ne pas attirer l’attention. Il faisait souvent des pauses afin de vérifier les rondes de garde, de se remémorer le trajet vers la sortie. Une faille dans l’enceinte sud-est lui permit d’escalader la muraille qui menait vers l’extérieur. Après ce dernier obstacle, s’étendraient devant lui les marécages et la liberté. Il atterrit en souplesse de l’autre coté. Il se releva lentement et s’épousseta. Puis, d’une démarche sereine, il s’éloigna de la route vers les marécages.
« Prison de gel ! » cria une voix féminine.
Aussi soudainement qu’il entendit le déclencheur de l’incantation, il fut frappé par un froid arctique. Son corps était prisonnier d’une gemme de glace.
Du haut de la tourelle de garde, une femme se tenait à contre jour. Elle fixa le diamant géant qui emprisonnait sa victime. Elle pouvait y entrevoir des yeux emprunts à une légère panique suite à l’effet de surprise. Elle sonna alors l’alarme et dirigea les troupes mobiles sur sa proie. Des troupes accouraient et couraient dans toutes les directions. Toute la zone allait de nouveau être passée au crible. Leur laissant la délicate tache de ramener dans l’enceinte principale cette cage de glace, elle se dirigea d’un pas vif vers la chambre de Kaeru.
La porte était solide et elle ne savait pas comment la démolir sans risquer de causer des dommages irréparables à l’intérieur. Brûler la porte faite de pierre semblait inconcevable et une perte de temps. Fermant les yeux, elle décida de la marche à suivre. Un doux murmure qui allait crescendo jusqu’au mot de pouvoir déclenchant le sort, elle lança le sort qui allait congeler toute la porte. Des cristaux se formèrent lentement sur la surface de la pierre. Puis suivant le rythme de l’incantation, la surface fut recouverte en moins de deux secondes dès qu’elle libéra toute son énergie accumulée en un mot de pouvoir. Interpellant un guerrier passant à proximité, elle lui ordonna d’y assener un grand coup de sa masse. Ressentant l’urgence de la situation, ce dernier ne prit pas la peine de remettre en cause son jugement et se concentra pour canaliser toute sa puissance en une seule frappe. Telle une mosaïque fragile qui se volatilisait en mille morceaux, la porte vola en éclats sous la violence de l’impact. Sans un regard ou une parole pour le guerrier, l’élémentaliste franchit le seuil et se précipita vers le corps de la Dame. Aussitôt elle réclama de l’aide médicale. Un rapide coup d’œil à l’autre corps et elle sut qu’il n’y avait plus rien à faire pour son collègue. Par contre, Kaeru respirait très faiblement. Elle trouva la cause de la flaque de sang qui apparaissait sur le matelas et enleva doucement le petit tube en prenant d’extrêmes précautions. Une main sur la plaie dans un vain espoir pour la colmater, elle criait après de l’aide. Trente secondes s’étaient à peine écoulées qu’elle vit accourir une équipe entière de soigneurs. Aussitôt, elle recula et leur laissa le champ libre tout en leur faisant un compte rendu de ses constatations. Le premier s’occupa de guérir la blessure tandis que le second vérifiait la présence d’autres plaies. Deux autres moines, un positionné ers la tête, l’autre vers les pieds, incantaient afin d’insuffler de l’énergie et de la vigueur dans ce corps meurtri. Ils prirent du temps mais ils annoncèrent bientôt que l’état de la Dame s’était stabilisé. Faible certes mais stabilisé. Seulement à ce moment là, Eclipse de Soleil se permit de s’asseoir à coté du corps de son amie et elle lui prit la main. Doucement, elle commença à lui parler, à lui dire de revenir vers les vivants, de lutter contre la mort comme elle l’avait toujours fait, de terminer la guerre qu’elle avait entamée dans ce monde et de venger tous ses amis et surtout d’apporter la paix de l’âme à sa famille défunte suite aux invasions de Chaars.

Le rapport d'une mission rondement menée
Dehors, la pluie faisait rage. Cela faisait deux jours qu’il tombait des cordes.
« Mon général ! Votre messager est arrivé ! » Criait le garde de l’autre coté du rabat de la tente de ce dernier. Un sourire carnassier naquit sur les lèvres du général et il ordonna qu’on le fasse entrer.
« Et que l’on ne me dérange sous aucun prétexte ! » cria t il à son intendance.
Il prit la bouteille de vin et fit sauter le bouchon. Il ne voulait pas précipiter les évènements, il comptait savourer pleinement ce moment de victoire.
« Nous avons suivi vos ordres à la lettre mon général » commença le messager.
Ayant reçu l’invitation de s’asseoir à coté du général afin que celui-ci ne perde aucune miette du rapport, le messager qui avait apprit à connaître le général entama son récit par le début de la mise en place du piège. Il agrémenta son récit de détails, il décrivit largement toutes les émotions ressenties par tous les participants à cette histoire épique. Le général était tellement pris dans l’histoire qu’il en oublia de savourer son vin. Il s’était même penché vers son interlocuteur tellement il fut captivé par le récit.
Le messager en profita pour rajouter les gestes et les mimiques afin de mieux divertir son public. Il rejoua alors la scène du meurtre de l’éléméntaliste Silo telle qu’elle fût contée dans le rapport préliminaire qu’il avait reçu. Lançant le contenu de son verre aux yeux du général qu’il n’avait pas bu volontairement, il aveugla ce dernier et lui découpa un second sourire sous le menton. Il s’affala sur le corps du général qui essayait de se débattre et de crier. Faisant de son mieux pour éviter tout bruit suspect, Marvellouse Will s’assura que les soubresauts du général étaient terminés avant de planter dans le cœur de celui-ci sa dague.
Il prit la peine de traîner le cadavre jusque dans son lit avant de sa faire un brin de toilette. Puis il goûta enfin le vin. Prenant la bouteille avec lui, il la vida sur le corps inerte étendu dans le lit. Il tailla par la suite une fine brèche dans le fond de la tente et rampa vers l’extérieur. Il remercia les dieux pour la pluie qui le dissimulait plus facilement des gardes et des patrouilles. Il s’éloigna rapidement sans un regard en arrière.


Dernière édition par Kaeru du Grand Nord le Jeu 1 Sep - 15:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camille (bad)
Flooder Terrifiant


Masculin
Nombre de messages : 643
Localisation : le sud au bord de la plage
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : Tout peter avec stratégie
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mer 11 Oct - 10:13

juste un mot "encore"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mer 11 Oct - 13:25

Terrible, y'a pas a dire, c'est Terrible !
Ouf ! Kaeru est sauvé, mais les autres? Eny, qu'advient-il du groupe?
La suite ! VIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cain le premier
Flooder Dominant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2026
Age : 46
Localisation : dans les limbes de l'ennui
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : vaincre l'ennui
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Paladin
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Jeu 12 Oct - 15:32

Ô rage...

Le cœur battant la chamade, Cain se tenait contre le mur à coté de la fenêtre. Le groupe avait réussi à se réfugier dans cette cabane perdue au milieu des Terres d'Alessio. Scrutant l'extérieur, il devinait aisément les tracas de ses amis. Les guerriers se sentaient inutiles devant la situation. Mika et Valkyar se placèrent de chaque coté de la porte. L'eau s'infiltrait de partout et Edwin se démena du mieux qu'il put afin d'allumer un feu.

Laerale était étendue sur un tapis de natte, inconsciente et le visage ensanglantée. A ses cotés, Codile, guère dans un meilleur état, essayait de lui prodiguer les premiers secours. L'orage gronda de nouveau et semblait s'intensifier de plus en plus.

- «S'il te plaît, mon ami, allume-nous un feu ou je ne pourrais préparer les onguents » murmura Codile tout en plaçant des bandages sur la petite moniale.

Edwin tremblait sous la concentration pour faire appel aux forces élémentaires. Il ne vit pas son ami trembler et s'évanouir tandis qu'un éclair frappait un arbre dans un bruit assourdissant.


***

Quelques heures plus tôt....


Ô désespoir....

Le départ de l'Arche se fit sous un ciel couvert. Le printemps arrivait timidement et le soleil peinait à traverser les nuages. La troupe prit la direction du sud sur les recommandations du vigile. Plusieurs éclaireurs avaient annoncé des mouvements de troupes et Cain voulait en savoir plus. Ils passèrent au loin des côtes et continuèrent à s'enfoncer dans les marais. Cependant, au fur et à mesure de leur avancée, il regretta son choix car la boue les ralentissait. De plus, quelques gouttes commencèrent à tomber et ils durent entreprendre de rechercher un abri de fortune.

Plusieurs heures s'écoulèrent tandis que la troupe avançait à la queue leu-leu.

- « Psst ! Cain ! Ca fait maintenant un bon moment qu'ils sont partis en éclaireur, ça m'inquiète un peu » murmura Valkyar entre deux grondements de tonnerre.

- « Ne t'inquiètes pas mon ami. Beren et Manu connaissent bien la région. Ils ne risquent pas grand chose... à part peut être une pneumonie avec cet orage ! »

La nuit tomba et ils avancèrent à la lumière des éclairs. Moroses, la pluie martelant sans cesse leurs casques, nos guerriers mettaient un pied devant l’autre sans réfléchir. Ce fut Codile qui leur apporta la bonne nouvelle.

- « Venez ! par ici ! nous avons trouvé une vieille bicoque qui pourra nous abriter un peu. Beren et Manu sont partis chercher un peu de bois pour le feu, mais ça s’annonce mal.

- Guide nous mon ami ! »
répondit Cain tandis qu’il aidait Edwin à marcher. Quelques temps plus tôt, notre élémentaliste avait trébuché et s’était tordu la cheville. Laerale avait lancé un sort de soin sommaire mais tous doutaient que cela suffisait. La douleur semblait le tirailler et l’avait fatigué. Sur ce, Codile entreprit de prendre la moniale sur son dos car cela faisait déjà un moment qu’elle avançait en s’appuyant sur son bâton divin. Doucement, ils suivirent tout en essayant de rester debout.

Une chaumière abandonnée leur tendit les bras au milieu de cette forêt. L’espoir renaissant, ils se mirent à sourire. Mika abandonna son poste de surveillance à l’arrière et partit leur ouvrir le chemin. D’un coup d’épaule bien placé, il enfonça la porte, entra puis dégagea le plus rapidement des meubles cassés et ustensiles divers qui jonchaient le sol afin de donner un semblant d’aise au groupe. Codile, arrivant au palier, fût arrêter par trois éclairs lui tombant dessus. Tout en criant leur surprise, les guerriers poussèrent leurs amis à l’intérieur afin de se mettre à l’abri.

Cain lâcha Edwin et se précipita sur la porte afin de la remettre en place. Mika et Valkyar aidèrent Codile à allonger Laerale car elle avait reçu les impacts en premier. Son état s’annonçait alarmant car le rouge du sang se mélangeait à la blondeur de ses cheveux.

-« C’est un risque, mais nous devons faire un feu sinon je ne pourrais pas m’occuper d’elle dans le noir » annonça Codile.

- « Ed, fais un feu. Les autres avec moi ! » répondit Cain dans un ton qui se voulait sans appel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Jeu 12 Oct - 16:45

Wouah, ca s'annonce mal cette affaire Shocked
Vite, de l'aaaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiddddddddeeeeeeeeeeeeeeeeee ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Jeu 12 Oct - 21:43

je, je, je ne sais pas quoi dire..... vous êtes vraiments doués ! C'est vraiment plus que bon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Enilda
Feroce Padawan


Nombre de messages : 76
Age : 35
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Dim 15 Oct - 20:22

Elle avait marché une bonne partie de la nuit, puis l'épuisement l'avait emporté. Elle s'était effondrée de fatigue au pied d'un arbre. Le dense feuillage de ce dernier l'avait abrité telle une maigre protection.
Elle se réveilla au petit matin frissonante et l'estomac creux. Le jour se levait derrière de lourds nuages gris qui n'en finissait pas de déverser leur pluie ininterrompue. Elle se leva et fit quelques pas chancelants, la végétation autour d'elle resplandissait. On ne pouvait entendre que la mélodie monotone des gouttes de pluie frappant les feuilles, le bois, les pierres. Elle reprit sa marche à la recherche d'un sentier qui pouvait l'amener dans un camp ou un village.


-Tu vois quelque chose ?
Mephisto s'était baissé près du sol à la recherche de trace, d'indice. La pluie de la nuit avait déjà effacée la plupart d'entre eux.
-Plus on tarde, moins on a de chance de la rejoindre, affirma Jolie Mi
Les trois aventuriers s'étaient rapidement mit à la recherche de la jeune rôdeuse dès que la tempête s'était éloignée. Ils avaient rapidement pansés leurs blessures, rassemblés leurs affaires, et ne laissant aucune place à l'inquiétude qui les éreintaient s'étaient mit en marche.
-J'espère qu'il ne lui ai rien arrivé... dit Elminster tandis que Mephisto semblait avoir trouvé quelque chose.
Le rôdeur s'approcha de l'objet qui avait éveillé sa curiosité. Là, couché dans l'herbe et taché de gadoue se trouvait l'arc qu'il avait offert à Enylda avant leur départ pour la Descente du Yak le lendemain de leur rencontre. Tellement surpris, Mephisto ne put dire un mot, il esquissa un signe à ses compagnons. Arrivés à sa hauteur, Jolie Mi porta la main à la bouche dans un geste de surprise n'osant penser aux conséquences de cette découverte.
-Elle est désarmée ... Murmura Elminster


Enylda, à l'affut dans un bosquet regardait de loin deux lapins se chamailler la tige sucrée d'une plante trouvée là. Le petit déjeuner des deux compères semblait mouvementé. Tapie dans l'ombre et faisant usage de tout son tact pour rester entièrement silencieuse, la rôdeuse s'approcha à tâtons et déposa un piège non loin des deux mammifères. Elle se décala un peu vers la gauche, profita de l'ombre d'un rocher et renouvela son stratagème en respectant le tracé d'un cercle imaginaire autour des léporidés. Bientôt, bien trop occupé par leur chamaillerie les deux lapins tombèrent simultanément dans une des trappe tendue par la rôdeuse. Celle ci alla se servir de cette viande fraîche, un léger sourire marquant ses lèvres.


Elminster tenait dans sa main droite une besace de cuir usé et terni par la pluie de ces dernières heures. Il ne restait à l'intérieur qu'un morceau de pain immangeable. Beaucoup d'accros et de déchirures dans le cuir laissait penser que le sac avait été l'objet de convoitise de quelque animal.
-On sait à présent qu'elle n'a plus à manger .... Dit Jolie Mi
Sans répondre Elminster reprit sa marche suivit de près par Mephisto puis la guerrière.
Le groupe de cinq s'était réduit à trois, Elminster n'osait imaginer la colère de la Dame s'ils rentraient avec deux aventuriers en moins. La disparition d'Aldoran avait été un accident, mais celle d'Enylda aurait pu être évité. Un étrange sentiment de culpabilité l'étreint soudain, ses pensées lui révélaient le pire, et si leur jeune amie avait été tuée pendant l'assaut de la tempête, et si après toutes ces recherches on ne retrouvait que son corps ou pire rien du tout. Marchant d'un pas lourd, Le moine secoua la tête pour mieux chasser ces sombres pensées.


La matinée était bien avancée quand Enylda marqua une pause. Elle s'était arrêtée au sommet d'une colline pour lire le paysage. Elle ne pouvait constater que des arbres, des plantes, des clairières, la nature s'ouvrait à ses pieds dans toute sa splendeur mais rien n'indiquait malheureusement la moindre bourgade. Alors qu'elle s'apprétait à se laisser submerger par un mélange d'angoisse et de colère elle entendit derrière elle un bruit trahissant une présence. Elle se retourna doucement en portant une main à son carquois, elle en sortit une longue flèche et fit bientôt face à une maussade créature.


Le petit groupe des trois aventuriers continuait à faire marche. Au fur et à mesure que les heures passaient l'inquiétude prenait une place plus importante dans l'esprit de chacun. Après s'être échangés les pires scénarios au fur et à mesure de l'interprétation des traces lues par Mephisto, les trois compagnons se muraient maintenant dans leurs angoisses respectives.


L'animal se tenait debout sur ses deux pattes arrières armées de puissates griffes. Son visage laid et dans réelle forme était animé de deux petits yeux sans expression. Tout son corps recouvert de poils avait l'air puissant et robuste.
Alors que la bête se dressait de toute sa hauteur dans un position agressive atteignant bientôt le mètre cinquante, Enylda s'armait de tout son courage.
Le combat d'engagea dans un assaut de la créature, celle ci lança une patte vers le visage de la jeune fille. Habile et souple cette dernière esquiva le coup en se baissant et en profita pour planter sa flèche dans l'une des jambes de la bête.
La brute poussa un cri de douleur et eu un geste de recul. Le coup n'accentua que davantage sa colère et se jeta avec rage sur la rôdeuse.
Enylda reçut à plusieurs reprises les attaques du montre martyrisant les unes après les autres toutes les parties de son corps. Elle profitait de chaque opportunité de mouvement pour planter avec rage ses flèches dans les flancs, le dos, les jambes de la bête.
Le combat fut long et pénible. La rôdeuse alletait d'épuisement. Une estafilade lui marquait la joue partant du coin de l'oeil au menton, le sang y perlait en petites gouttes. La créature quand à elle encaissait chaque choc de la jeune fille.
Enylda n'avait jamais eu l'occasion de se battre au corps à corps. Elle avait toujours été accompagnée de combattants plus aguerris et plus expérimentés. Elle profita cependant d'une demi seconde de répit pour passer un onguent sur ses blessures les plus douloureuses. Elle attrape une flèche dans chaque main et repartit à la charge presque en courant, elle profita de cet élan pour planter dans un cri de rage les deux flèches dans le haut du crâne de la bête. Celle ci chancela interminablement et finit par tomber dans un bruit sourd.
Enylda rassembla le peu d'énergie qui lui restait pour se soigner sans y parvenir. Elle tomba à genoux dans l'herbe. Des larmes d'épuisement, de rage, de colère perlaient sous ses paupières. L'eau de son chagrin vint se mêler au sang qui lui marquait le visage. Elle se laissa tomber dans l'herbe, tout le poids de son corps meurti l'entraina dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Lun 16 Oct - 11:15

Allez, courage Eny, les compagnons vont te retrouver...et te venir en aide.... Sad Wink

Venez lui au secours les autres viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiteeeeeeeee ! ! ! ! !

Arf que de malheur, que de malheur, je n'en peux plus d'attendre la suite, alleeeeeeeeeeeez ! study study study
Clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaeru du Grand Nord
Flooder Conquerant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1311
Localisation : Partout et nulle part
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Guerrier
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Ven 20 Oct - 15:48

La patience est mère des vertus
L’assassin se dirigeait maintenant vers la porte de sortie. Il utilisa la ceinture du mage afin de pouvoir remettre en place le loquet de la porte. Tandis qu’il s’éloignait, l’image s’agrandit. L’eau dans la coupole commença à onduler car le magicien ne souhaitait plus voir la scène depuis les yeux de l’assassin mais ils étaient trois, tous debout autour de cette coupole de clairvision posée en parfait équilibre sur les 3 têtes d’un dragon de marbre. Les yeux des dragons étaient des pierres précieuses faites de jade. Le corps, finement taillé, venait d’un bloc de la meilleure carrière. Tel un gardien des secrets, ce dragon avait presque reçu le don de la vie par la main de son sculpteur tellement les détails étaient riches.

Les trois magiciens se déplacèrent doucement vers de grands fauteuils d’un autre age, placés devant un feu de cheminée mourant. Chacun portait un robe longue à capuche, tous marchaient en s’appuyant sur leur symbole de pouvoir, un bâton de magie tel qu’il n’en existait plus en ce monde. Un œil non averti aurait pris ces bâtons pour des branches d’un vieux chêne. Il n’aurait pas tout à fait tort, il ne pouvait pas se douter que le chêne était en fait le premier arbre à avoir poussé sur cette terre. Une légende raconte que cet arbre a vu la naissance des premiers hommes, des premières civilisations, des premières guerres, des premiers ravages causés par l’avidité et la cupidité de la race humaine. On raconte que les avatars des dieux avaient l’habitude de se tenir dans les plus hautes branches de cet arbre pendant des centaines années afin d’observer l’évolution du monde. On raconte que leur présence a ainsi imprégné l’arbre de leur magie. Le chêne en grandissant pendant toutes ces années à leurs contacts a absorbé leur flux énergétique et s’était transformé en un focus de pouvoir phénoménal. On raconte que des pays entiers furent décimés pour acquérir cet arbre. On raconte qu’à l’origine de la découverte de cette source de magie divine, il fut abattu et taillé en 300 bâtons magiques. Beaucoup furent détruits dans ses guerres sans merci et aujourd’hui il n’en resterait que trois.

Corellon, l’aîné des trois, arriva en premier et s’assura de faire repartir le feu dans l’âtre. Le temps était pluvieux, la température avait baissée depuis quelques jours. Ils commençaient à tous le ressentir dans leurs vieux os. Vecna, la seule femme du groupe arriva ensuite mais elle ne choisit pas de s’asseoir dans son fauteuil favori, elle continua jusqu’à une table sur le coté et entreprit de préparer du thé. Nul ne savait exactement les ingrédients qu’elle utilisait pour avoir garder son apparence de jeune fille de vingt ans et il faut dire que les deux autres s’en moquaient. Yondalla, le dernier se chargea d’amener à la table basse située au milieu des trois fauteuils, une assiette de gâteaux préparés un peu plus tôt par le cuisiner du château. Quelques minutes s’écoulèrent avant qu’ils ne soient tous confortablement installés. Une tasse de thé chaud et des petites sucreries à portée de main, ils allaient maintenant discuter des évènements. C’était devenu un rituel avant toute réunion. Ils avaient vu tellement de temps passer qu’ils ne précipitaient plus rien. Tandis que les hommes comptaient les secondes qui passent, eux calculaient en mois, en années ou en décennies s’il le fallait.

Ils avaient passés le dernier quart de siècle à planifier et suivre le cours du temps dans les murs de ce château en ruines. Niché en haut d’une montagne interdite, protégé de l’extérieur par des rafales de vents effroyables, cet édifice d’un autre temps ne figurait plus depuis bien longtemps sur des cartes. Le soleil ne venait que rarement éclairer et réchauffer les vieilles pierres encore debout. Mais peu leur importait car ils résidaient dans les catacombes. La seule chaleur de la pièce était fournie par la bûche unique de la cheminée, bûche qui brûlerait pendant l’éternité si tel était leur souhait.

« Tout se déroule comme nous l’avions prédit. » Commença Corellon. Ses yeux en amande ne révélaient jamais le fond de sa pensée mais le léger sourire de ses lèvres fines indiquait de sa bonne humeur. Ils avaient tous trois effectués des rituels longs et compliqués afin de se projeter dans l’avenir afin de suivre les fils du temps. Il était déjà difficile de suivre et de prédire les évènements pour une seule personne mais ils s’adonnaient à cet exercice depuis si longtemps qu’ils s’étaient mis à suivre la destiné de plusieurs, de toutes les personnes qui seraient amenés à croiser le chemin de la Dame car elle était une pièce maîtresse dans leur plan. Un plan concocté bien avant sa naissance. Ils savaient que suivre les probabilités d’interactions entre tous ses antagonistes allaient s’avérer être ardu mais ils avaient puisés dans leurs réserves. L’aboutissement de leur projet était en vue, d’ici peu, ils pourraient savourer leur victoire car nul doute n’entravait leurs pensées.
« Bientôt d’autres tomberont …. » Enchaîna Yondalla en laissant sa phrase en suspens volontairement. Nul besoin pour eux de citer des noms, ils avaient vus des fils de vie disparaître au lointain et se désagréger. Vecna, la moins bavarde, se contenta d’acquiescer en sirotant son thé. Après tout, la soirée ne faisait que de débuter.

Peu importe les moyens
Sa peau s’était encore éclaircie depuis la dernière fois ou elle avait regardé. Elle pourrait bientôt voir à travers son bras. Elle se doutait que son séjour dans cet enfer et sa lente mort physique transformaient ce corps ci et le faisaient s’approcher un peu plus de l’état fantomatique d’une âme. Elle réalisa aussi qu’une faucheuse se formait lentement à partir d’une brume à coté de Zoé. Ce spectre grandissait doucement mais pour l’instant, elle avait la taille d’une jeune fille de 5 ans. Kaeru calcula rapidement le temps qu’il lui restait et estima le temps qu’il lui faudrait pour vaincre cette armée. La déception se lisait sur ses traits, la flamme qui brillait dans ses yeux s’était ternie. Alors elle se noya dans le désespoir et orienta tous ses hommes dans une configuration ultime de bataille : la scie. Une stratégie dévastatrice pour les deux camps. Telle une roue, son armée allait pivoter et tourner autour d’elle afin que le soldat suivant termine de tuer l’ennemi de son prédécesseur et qu’il entaille blesse son adversaire suivant pour que celui qui le suit puisse faire de même. Si l’ennemi entamait une rotation inverse alors les deux camps subiraient de lourdes pertes. Cependant la Dame avait l’avantage dans cette configuration car ses troupes devaient effectuer de moins grands cercles.

Les premières minutes furent décisives, cela lui permit d’augmenter considérablement son armée. Elle renversa la tendance et écrasa l’armée adverse avant qu’elle n’ait pu entamer une manœuvre de contournement. Pendant la demi heure qui suivait, elle extermina les troupes ennemies et gagna cet affrontement. Haletante, peinant a rester debout, la Dame fixait maintenant l’avatar de Grenth. Nul besoin de parler, elle savait qu’il ne lui restait que deux solutions, soit elle avait réussie l’épreuve et délivrée son amie, soit une autre bataille s’engagerait et elle mourrait ici car les épreuves se succèderaient sans fin jusqu'à ce qu’elle faillisse. Au final, elle savait qu’elle devrait affronter la faucheuse, et son corps commençait à lui crier stop car il avait trop donné et trop reçu.
« Dum vivis sperare decet *» Se dit Kaeru en pensant aux épreuves à venir. « Mais que me reste t il ? ».

Retour de flammes
Eclipse surveillait le corps de son amie, quelques moines restaient à proximité et lancèrent fréquemment des sorts de soins mais ils semblaient inefficaces. La magie était absorbée par le corps mais nulle trace d’amélioration n’était visible. La Dame avait un pouls qui faiblissait à chaque instant qui passe, son souffle se faisait de plus en plus rare. Soudainement, le corps de Kaeru s’arqua, une lumière intérieure cherchait à s’échapper d’elle. Elle fut bientôt complètement engloutie. La faible aura s’était transformée en une lumière étincelante. Cette dernière lutta et s’arracha péniblement du corps de la Dame. Eclipse put reconnaître les traits de Zoé dans la forme lumineuse. Un sourire sur les lèvres, elle continuait son ascension et prit de la vitesse pour finir tel un trait de lumière filant vers le ciel du soir. L’élémentaliste contemplait ce rayon qui finissait sa course pour devenir une nouvelle étoile brillante dans la constellation de Mélandru.

Des larmes aux yeux, Eclipse reporta alors son regard vers Kaeru. Les moines s’étaient rapprochés et effectuaient un diagnostic. Plusieurs secondes s’écoulèrent avant qu’ils ne avouent n’avoir déceler aucune trace d’amélioration et ensuite leur incapacité à la ramener à la vie.
« Son corps n’a plus rien. Il semblerait qu’elle ait gagnée sa bataille mais son âme ne retrouve pas le chemin vers son corps. Je crois qu’elle a tout simplement perdu l’envie de se battre, l’envie de vivre.» Dit enfin l’aîné des moines. Il annonça qu’il n’y avait plus rien à faire à part attendre de savoir si la Dame voulait vivre ou pas. Un seul moine resta dans la pièce tandis que tout le monde sortait et laissait Eclipse avec le corps mourant de la Dame. Un soldat tarda à sortir. L’élémentaliste sentit son regard perçant et insistant pointé sur elle. Elle n’eut nul besoin de vérifier et ne se donna pas la peine pour lancer une alerte. Quand il fut sur que l’élémentaliste l’avait remarqué, il sortit à la suite des autres en entraînant avec lui le dernier moine.

« Pardonne moi O ma Dame. Je sais que tu me comprendrais, je l’espère du fond de mon cœur. Puisses tu un jour m’accorder ton pardon…dans une autre vie peut être. » Dit Eclipse entre deux sanglots. Elle se leva et enchanta un sort rarement usité. Peu à peu, la température chuta dans la pièce. Des cristaux de glace se formaient dans l’air. Au fur et à mesure qu’ils se créaient, ils flottaient, virevoltaient pour enfin se diriger vers le corps de la Dame. D’abord lentement, puis à un rythme de plus en plus rapide, les cristaux suivants virent se coller aux premiers. Moins de deux minutes plus tard, un cocon de glace emprisonnait Kaeru. Tel un sarcophage, Eclipse avait emprisonné le corps de la guerrière sous une couche de glace éternelle tellement compacte qu’on aurait dit un diamant. Un diamant qui garderait et emprisonnerait éternellement le corps sans vie de la Dame. Elle alla ensuite voir le grand prêtre du temple, lui laissant les instructions pour sceller la salle à jamais. Nul ne devait jamais venir interrompre le repos tant mérité de la guerrière. Puis elle se dirigea lentement vers la sortie, les yeux en larmes. Le même guerrier l’attendait à la lisière de la forêt. Ensemble, sans échanger de mots, ils entreprirent de faire route vers l’ouest. Eclipse marchait lentement vers son destin, accablée de douleur et ressentant une tristesse infinie.


* Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.


Dernière édition par le Lun 30 Oct - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Ven 20 Oct - 18:17

NNNNNNNNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNN ! ! ! ! affraid affraid affraid

Il n'y aura jamais assez d'eau dans mon corps pour pleurer un éternel chagrin Sad Sad Sad

Je...Je....Je.................
Je le retrouverais, même au-delà des enfers et des ténèbres s'il le faut, je lui ferais payer mille tourments le prix de son crime. Rien ne se mettra en travers ma route, ni le temps, ni les éléments ne me fraineront. Je me frayerais un chemin à travers les corps, les montagnes et les océans. Rien ne m'arretera, pas meme Balthasar ! Twisted Evil
Je m'y engage sur mon être, mon ame et mon sang.

Hail to Kaeru !
Hail to Kaeru !
Hail ! Hail ! Hail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cain le premier
Flooder Dominant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2026
Age : 46
Localisation : dans les limbes de l'ennui
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : vaincre l'ennui
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Paladin
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 31 Oct - 19:30

L'orage s'intensifiait de plus en plus. La pluie tombait en trombe et le sol argileux de la forêt se transformait au fur et à mesure en marécages. Les mouvements des troupes furent pénibles et la difficulté principale fut de rester debout. Les soldats avançaient tout doucement à la lueur des éclairs. La recrudescence de ceux-ci n'empêcha pas quelques uns de trébucher , de glisser voire même de tomber dans des nids de poule. Cependant, ils se relevèrent sans rechigner de peur de subir le courroux du commandant.

«- Mon Commandant ! nous avons cerné la bicoque mais le flanc sud ne peut être atteint. La rivière déborde et est sortie de son lit provoquant un torrent de boue et d'eau vers le ravin.
- Soit ! quand vous êtes prêts, attaquez.
- A vos ordr....
- Et Capitaine ! un vivant m'arrangerait pour le questionner. Essayez de m'en garder un vivant si possible. Je détesterai devoir annoncer votre mort ainsi que ceux des insurgés. Nous nous comprenons n'est ce pas ?
- ....Oui Mon Commandant ! A vos ordres ! »


Sur ce, le soldat retourna à son poste. Son adjoint eut du mal à garder la torche hors du regard de certains et à garder la flamme allumée pour envoyer les signaux. Sur un signe de tête de son supérieur, il amorça le code d'attaque. Lentement, avec minutie, il agita la torche selon un rythme précis et ordonné. Intérieurement, il compta les secondes et s'imagina les mages en pleine concentration. Plusieurs flèches enflammées furent décochées afin de permettre un meilleur ciblage.

L'attaque fut brutal. Direct. Les sorts frappèrent en même temps sur la cabane de bois. Des météores à profusion ! des chaînes d'éclairs ! des boules de feu ! ils frappèrent la bicoque sans relâche pendant quelques secondes qui parurent interminables. Les grondements de l'orage eurent du mal à camoufler la cacophonie de ses attaques élémentaires.

La nature sembla se liguer contre nos amis car le sol se mit à trembler en réponse aux pluies de météores. Le peu restant de la cabane en feu et en morceaux se mit à glisser sur la boue et se dirigea vers le ravin.


Dernière édition par le Mar 31 Oct - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 31 Oct - 19:53

euh, on va dire qu'on avait un esprit prot avec des briseurs de sors et des heal en permanence, hein, ca me dit bien comme ca ^^°, parce que la, c'est ce qu'on appel s'en prendre plein la g.... ^^
hein, va dire ca comme ca? non? arf tanr pis ^^

AU SEEEEEECCCCCOOOOOOOUUUUUUUUURRRRRRRRSSSSSSSSS affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mer 1 Nov - 7:37

Euhhhhhh... Suspect ils seraient pas un peu mal barrés là par hasard ??? pale Non ? Ah bon.... ben c'est vrai qu'il se sont déjà dépetrés de situation difficiles mais..... No Non ? Bon d'accord.... Neutral On va croiser les doigts alors !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Kaeru du Grand Nord
Flooder Conquerant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1311
Localisation : Partout et nulle part
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Guerrier
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Lun 6 Nov - 23:44

Un guerrier averti en vaut deux
Bien que la saison ne s’y prêtait pas, la végétation était encore dense dans cette partie du monde. Les arbres n’avaient pas encore perdus tout leur feuillage, l’automne ou l’hiver n’avait que très peu d’emprise sur cette terre. Assis près du tronc imposant, camouflé dans les hautes branches du chêne ancestral, il observait les deux antagonistes s’éloigner. Depuis qu’il avait entrepris de suivre Eclipse, il allait de surprise en surprise. Il se demandait bien comment elle recevait ses instructions, comment elle pouvait communiquer avec les autres, quels étaient les moyens qu’elle utilisait afin de faire transmettre ses rapports. Il se demanda aussi comment il allait réussir à envoyer ses propres rapports maintenant que la filature reprenait. Le chemin qu’ils prenaient n’allait pas l’aider. Mais après tout pourquoi faire des rapports dans l’immédiat se dit il alors qu’il entrevit une silhouette familière se diriger vers le temple par un chemin annexe. D’autres s’en chargeront.

La mort en face
« Bis peccare in bello non licet.* » Dit Bad en observant le groupe devant eux. Ils avaient repérés leurs ennemis depuis longtemps et avaient entrepris de les contourner afin de connaître les pièges posés sur leur chemin. « Décidement, ils ne changeront jamais ceux la. Une troupe légère devant, le gros des troupes en embuscade juste derrière ! » Continua t il dans sa foulée tout en se frottant la barbichette.
Déjà Kenny jubilait et sautillait sur place d’anticipation car il connaissait la suite du plan. Il rassembla enfin ses forces et se concentra, profitant de cet apport d’adrénaline. Pluton n’écoutait plus depuis quelques temps, il était entré dans une transe méditative afin de préparer ses sorts. Linith avait sorti des lanières de cuir de sa besace. Elle s’évertuait à nouer les deux bouts afin que son épée ne lui échappe pas des mains lors du combat à cause de la sueur ou du sang. Ils avaient trouvés le coin idéal pour mener leur petite guerre. Un étroit couloir d’une largeur de cinq mètres où il serait difficile de les prendre à revers. Le début de la bataille allait s’avérer être crucial. Linith devait absolument les contenir dans ce défilé. Bad avait préparé tous ses sorts, tous les composants étaient soit à portée de main, soit sur lui. Un amoncellement d’affaires gisait derrière un rocher non loin, ils y avaient entassé la tout ce qu’il ne leur serait pas utile dans la bataille.
Quand tout le monde fut prêt, Bad sortit un peu de miel d’abeilles d’une de ses nombreuses petites poches de sa tenue. Il appliqua un peu de ce composant sur ses paupières et répéta l’opération sur ceux de ces compagnons en récitant le sort idoine. Ainsi ils allaient tous pouvoir regarder au travers des yeux de Linith car elle serait seule exposée pendant qu’eux allaient œuvrer sous le couvert de la roche, sur le coté de la sortie du défilé. Tant qu’ils gardaient leurs paupières closes, le rituel serait actif.
Avant d’activer la dernière partie de ce sort sur lui-même, Bad emprunta l’arc long de la guerrière, vérifia que tout le monde était à sa place, puis arma son bras. Il visait directement le guérisseur du groupe. Ajustant son tir en fonction de la distance et du peu de vent qui agitait les branches d’arbres au loin, il retint sa respiration deux secondes, bloqua son corps et lâcha le trait mortel en expirant. La flèche suivit une courte parabole et alla traverser la gorge de sa cible. Jubilant, l’élémentaliste retourna se cacher derrière son mur, lança l’arc vers l’amoncellement d’affaires et acheva son sort de vision déportée. Linith avait entre temps pris sa place et devenait la cible à abattre pour le groupe ennemi. Rapidement, ils avaient pris les armes et avaient commencés à courir vers l’intruse qui osait les attaquer et les narguer. Linith prit alors une pose défensive et se prépara à l’impact. Déjà, Bad incantait un autre sort. Il fallait parfaitement minuter le déclenchement de celui-ci sinon la bataille allait s’achever plus tôt que prévu. La distance entre les apprentis de Verata et Linith s’amenuisait de seconde en seconde. La guerrière raffermie une fois de plus son emprise sur le pommeau de son épée car l’impact serait imminent.
« Si Bad ne lance pas son sort, ils vont tous pouvoir me récupérer en petits morceaux » Se dit elle. « Cela fait un moment que je peux voir la prunelle de leurs yeux, nom d’un Grunt en short en plein hiver! » Continua t elle en espérant ne pas recevoir de plein fouet la charge de l’ennemi.

Chemin tortueux
Les préparatifs allaient bon train. Des mains furent congelées lors de la manipulation du « glaçon géant » afin de le redresser et de le positionner à la verticale sur un support adéquat. Le grand prêtre du temple voulait faire en sorte que la guerrière soit debout. Il aurait même aimé laisser libre accès à cette partie du bâtiment afin que tous sachent quels sacrifices la Dame avait concédée pour la libération de son amie et pour sa participation à la guerre. Mais il savait aussi que si la nouvelle se répandait, alors beaucoup seraient découragés d’apprendre qu’une figure de proue était tombée, qu’un symbole d’espoir n’était plus présent.
Assise à l’extérieur, en train de savourer un thé en attendant de pouvoir agir, Shea relisait, un sourire aux lèvres, une dernière fois la missive de la Dame. Et dire qu’elle allait partir avec l’équipe de Bad quand celui ci lui remit la lettre.
« Shea, aux yeux du monde tu viens d’apparaître mais je vais te demander de repasser dans l’ombre. Dès que vous serez isolés, tu quitteras le groupe et … ». Elle rangea la lettre car elle savait maintenant ce qu’elle avait à faire. Elle avait voyagé seule et avait patienté.
Une fois qu’il lui semblait que toutes les personnes étrangères du temple soient parties, elle s’était permise d’entrer et de se présenter au grand prêtre.
« Ma Dame, les préparatifs sont terminés. Nous sommes prêts à sceller la salle. » Lui dit le second en charge.
« Merci pour votre diligence, pouvez vous me laisser quelques instants seule dans la pièce au préalable ? ». Bien qu’elle ait formulé sa requête comme une question, elle savait qu’ils allaient tous céder à ses moindres exigences. Après tout plus rien ne l’étonnait car en arrivant, elle avait apprise que sa venue était prévue et attendue.
Tel un monolithe, le morceau trônait debout dans la pièce, des fins nuages de condensation s’élevaient tout autour. Des magiciens du temple avaient installé un anneau d’acier et de pierres à même le sol en dessous du monolithe, puis avaient lancé un sort afin qu’il soit suspendu dans les airs à une dizaine de centimètres à la verticale de ce support magique. On pouvait voir à travers la glace le corps de la Dame. Shea s’arrêta respectueusement à deux mètres de l’objet, elle fut bien assez proche pour ressentir le froid mordant émanant du monolithe. Elle posa ensuite son bâton de feu de Rago devant elle et le lâcha. Comme à l’accoutumée ce dernier resta debout en équilibre, selon sa volonté, les deux extrémités face à elle. Satisfaite, elle recula légèrement et se mit à incanter. Les bras tendus vers son bâton, elle canalisait le mana nécessaire à son sort. De fines lanières d’énergie bleues se créèrent autour de ses doigts, effectuant des courbes et paraboles, se chargeant en énergie. Dès qu’elle eut prononcé la dernière syllabe, les lanières fusèrent vers les deux extrémités du bâton. Une surface d’énergie se créa à cet endroit et tel un miroir de magicien, on pouvait y voir le monolithe. Un index devant ses yeux clos, Shea se concentrait déjà sur un second sort. Au bout de quelques secondes, elle tendit les doigts vers le « miroir » et prononça la syllabe adéquate. La surface du miroir ondula et un mini vortex apparut. Un filament d’énergie émergea du vortex et fusa vers le vrai monolithe. Semblant d’abord timide, le rayon de mana caressa la surface du glaçon pendant quelques instants, puis se diffusa pour recouvrir la totalité de la surface d’une couche superficielle et très fine. L’élémentaliste se rapprocha alors de son bâton et regarda l’image qui s’était formée. Elle y reconnu facilement le corps de la Dame mais ce qu’il lui importait le plus pour le moment, c’était la fluctuation à peine perceptible d’une aura autour de ce corps. Cette infime ondulation lui confirmait l’état de vie de la Dame. Il ne lui restait plus qu’à passer à la seconde partie de son plan. Ce qui l’inquiétait plus, c’était l’absence de couleur rose dans la lueur entourant la tête de la Dame, ce qui signifiait principalement une absence d’activités cérébrales. Lançant un sort d’identification des éléments, elle s’autorisa un juron car non seulement Eclipse avait bien travaillé pour emprisonner le corps de Kaeru dans une prison de glace éternelle dont la composition très robuste le rendait similaire à un diamant mais elle avait fait un excès de zèle lui semblait il car le sort de congélation, déjà hors du commun, était protégé par un autre sort de protection contre les éléments.

David contre Goliath
Mais deux pas avant l’impact, Linith vit un champ de force auréoler sa position et l’effet fut immédiat pour ses ennemis, ils progressaient maintenant au ralenti. Alors elle se jeta sur eux et commença à trancher dans le vif du sujet. Remplissant son objectif à merveille, la guerrière œuvrait magnifiquement car aussitôt qu’un ennemi tombait, elle put entrapercevoir son corps qui se métamorphosait selon la volonté de Kenny. Une ligne défensive se créa derrière elle, ligne composée de squelettes. Un cri de joie s’échappa de sa gorge.
Les troupes en retrait, déjà alertées par les entrechocs des armes et boucliers, accouraient afin d’éradiquer la menace grandissante des hommes à abattre. Rapidement, le semblant d’organisation et de structure qu’ils avaient mis en place fut ébranlé par cet effet de surprise et un début de chaos s’installa alors qu’ils réalisaient que la mort accompagnait leurs adversaires. Bad s’en donnait à cœur joie avec des sorts de dégâts de zone car il ne ciblait pas un ennemi mais un terrain ou le plus gros des troupes devait se trouver. Entre les tremblements de terre localisés, les pluies de météores, les combustions instantanés des corps, le nombre de morts grandissait à une très grande vitesse. Pluton, qui aurait pu se contenter de « regarder le spectacle », augmenta les chances de faire des ravages dans les rangs ennemis car il lançait fréquemment des sorts de guérison de zone, moins efficace et plus couteux en énergie, ces derniers permettaient de maintenir en vie plus longtemps les squelettes. Tel un esprit dément, Kenny riait à gorge déployée en levant une armée de morts, non pas seulement aux pieds de la guerrière mais partout où il le pouvait car il contribuait à insinuer un climat constant de panique en créant des troupes sur les flancs et à l’arrière des troupes amassées devant l’étroit défilé.
« Phase deux ! » cria alors la guerrière afin de se faire entendre de ses amis. Kenny prit la place de cette dernière tandis qu’elle se mettait en retrait pour aller chercher son arc et son carquois. L’armée de morts avança, un pas à la fois, méthodiquement, en réponse à la volonté de leur créateur, en continuant à disséminer les rangs des troupes adverses. Linith, une fois équipée, revint se positionner dans ses troupes et commença un autre travail de sape. Sa cible était les sages de Verata. Il fallait augmenter le niveau de panique chez l’adversaire, et un moyen le plus sûr pour y parvenir était de réduire le nombre de leurs lanceurs de sorts. Utilisant des pointes de flèches perforantes empoisonnées, elle ne prit pas la peine de cibler correctement une partie de l’anatomie de sa cible. Tel un robot, son bras s’armait et relâchait des flèches sans discontinuer, pivotant sur elle-même. Elle s’efforça d’oublier les douleurs dans le dos, les élancements dans les bras causés par les efforts fournis pour plier cet arc dont le corps était façonné pour apporter le plus de puissance possible sur les quatre-vingts mètres de distance qui devaient la séparer de ces cibles mais dont les bras étaient réfractaires à tout mouvement.
« Rhaaaaa j’aurai mérité un bon bain chaud et un long massage après tout ça si on s’en sort vivants ! » Grommela t elle.

* A la guerre, il n'est pas permis de se tromper deux fois.


Dernière édition par le Jeu 9 Nov - 21:14, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cain le premier
Flooder Dominant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2026
Age : 46
Localisation : dans les limbes de l'ennui
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : vaincre l'ennui
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Paladin
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Lun 6 Nov - 23:54

Kaeru Du Grand Nord a écrit:
nom d’un Grunt en short en plein hiver!

Ca promet !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 7 Nov - 3:56

Oo euh, bah chuis a court la.... Clap
Le maitre se révèle dans son oeuvre...peux pas dire mieux Clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 7 Nov - 12:34

j'aime aussi beaucoup le trait d'humour !!! Et puis tout le reste en fait ! Quant un heros faibli.... d'autres font face ! LIN POWAAAAAAAAAAA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Enilda
Feroce Padawan


Nombre de messages : 76
Age : 35
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 7 Nov - 15:51

Le soir tombait quand elle reprit connaissance. Un vent froid la fit frissonner. Une douleur lui engourdit le côté droit du visage, une longue blessure lui marquait toute la joue. Allongée sur le ventre elle s'appuya sur les coudes, son environnement se couvrait de pénombre, une forte odeur lui souleva le coeur, le cadavre de la bête se tenait non loin d'elle. Elle s'éloigna en rampant vers un talus de pierres et s'y appuya. Elle leva un instant les yeux au ciel, quelques étoiles scintillaient timidement. Un frisson glacial lui parcouru l'échine, elle rassembla ses genoux sous son menton pour mieux se réchauffer.

Les trois aventuriers avancèrent d'un pas rapide. Elminster, Jolie Mi et Méphisto ne s'étaient guère reposés ces dernières heures. Le soir tombait, ils profitèrent de la clarté d'une clairière pour prendre leur repas. Ils ne prononcèrent aucune parole. Leurs gestes étaient précis, chacun vaquait à sa tâche. Soudain ils surprirent un mouvement. Dans les buissons qui bordaient l'endroit de solides branches s'agittaient anormalement. Deux créatures décharnées leur apparurent dans un clair de lune blafard. Un torse immaculé dominait deux jambes très maigres et rouges. Une tête ronde était scindée d'une large bouche laissant découvrir deux canines acérées. Dans leur dos plusieurs pics se dressaient comme une colonne vertébrale cruelle et dangereuse. Elles étaient toutes deux armés de solides massues. Les trois aventuriers rassemblèrent leurs forces afin de faire face à l'ennemi. Méphisto dégaina rapidement son arc et l'arma d'une flèche, Jolie Mi sortit son épée dans un long bruit de métal. Elminster un peu en arrière s'équipa de son bâton. Le combat s'engagea sans ménagement. Les bruits de la bataille résonnèrent dans la nuit silencieuse. L'éclat de la lune se réverbérait dans la lame de l'épée de Jolie Mi. Méphisto, perché sur une souche d'arbre tirait avec force. Elminster, apporta soins et réconforts comme à son habitude.

Elle était plongée dans un sommeil léger quand elle fut réveillé par des fracas de sons métalliques et sourds à la fois. Très faible et fatiguée elle se leva pour se diriger vers la source du bruit. Elle prit une flèche et marcha à tâtons. La lune reflétait l'ombre des arbres sur le sol. L'herbe sombre se colorait de tâches vert foncé Au fur et à mesure qu'elle s'approchait du vacarme elle entendit des cris, des souffles, elle ne fut pas longue à comprendre ce qui se passait, une bataille était en train de se dérouler non loin d'elle. Elle s'arrêta un instant et prêta l'oreille, la lutte avait l'air franche et bien menée. Tous les sens en éveil elle poursuivit son avancée, elle arriva bientôt en vue du combat, des éclats de bleu s'enflammèrent de temps à autre, elle aperçu des mouvements derrière un buisson, les chocs étaient maintenant bien audibles. Elle se baissa et aperçu les mouvements de l'affrontement derrière les branches feuillues d'un buisson. S'avançant davantage son coeur fit un bond dans sa poitrine.

Le premier ennemi était tombé, le deuxième semblait lui aussi prêt à rejoindre les profondeurs du trépas. Dans un assaut final il s'effondra lourdement. Les trois aventuriers échangèrent quelques regards complices de ces fins de combats glorieuses. Cependant les visages se figèrent à nouveau rapidement.

Elle était toujours baissée derrière le buisson un demi sourire aux lèvres, elle attendit que les trois aventuriers s'assirent pour se lever doucement. Debout dans l'ombre son coeur frappait fort dans sa poitrine. L'émotion de ces retrouvailles toutes proches la fit vaciller. Elle fit quelques pas vers la clairière pour venir à leur rencontre. Un sourire marquait son visage abîmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyar le celte
Flooder Terrifiant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 893
Age : 43
Localisation : caché dans le ventre de Bril ^^
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Loisirs : JDR, bowling, musique (bassiste et guitariste a l'occasion)
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 7 Nov - 16:02

GG ENY Wink
Quand tout espoir disparait, la faible lueur des retrouvailles éclaire les coeurs comme un rayon de soleil Very Happy
La suite, la suite, la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shea Ashaller
Flooder Terrifiant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 38
Localisation : entre ici et là bas ....
Guilde d'appartenance : l'Alliance d'Ascalon [LIN]
Loisirs : No Life Powaaa ????
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Mar 7 Nov - 16:17

oufffffffffffffffffffffffffffffff

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalliance.bb-fr.com
Kaeru du Grand Nord
Flooder Conquerant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1311
Localisation : Partout et nulle part
Guilde d'appartenance : Alliance d'Ascalon [ LIN ]
Date d'inscription : 21/11/2005

World of Warcraft
Race: Nain
Classe: Guerrier
Serveur: Ad Vitam

MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   Jeu 9 Nov - 1:11

L’âme brisée
« Vincere scis, Kaeru, victoria uti nescis. *» Dit l’avatar. « Qu’importe ! Moi je saurais le faire. Ta volonté de gagner est très forte mais celle de vivre l’est encore plus. Je t’accorderai le moyen de fouler à nouveau la terre des mortels mais tu devras combattre en mon nom !»
La voix l’entourait, elle venait de tous les cotés à la fois, il lui était impossible de l’ignorer, se boucher les oreilles n’auraient servi à rien. Elle entendait aussi la voix directement dans sa tête. Des paysages se formèrent devant ses yeux, partout ou elle posait le regard, elle vit. A gauche, son village natal en pleine activité après une chasse à l’ours. A droite, la rivière où elle passait ses étés avec ses cousins éloignés pour la pêche à la truite. Derrière elle, sa famille entière réunie lors du trajet vers l’intérieur des terres pendant les fortes gelées. Et devant elle, tous ses amis, tous ses compagnons réunis autour d’une grande table en train de festoyer pour leur dernier repas civilisé avant le grand départ pour la guerre. Cette image changeait sans cesse. Parfois, elle se voyait en compagnie de Linith en pleine bataille, parfois à coté de Bad lors d’une réunion. Elle revoyait aussi des scènes ou tous étaient là, ensemble ou en groupe, des moments privilégiés. Les larmes aux yeux, elle tomba à genoux, se serrant la tête avec ses mains. Elle exulta un cri de frustration en se courbant vers l’arrière, dans une vaine tentative d’expulser hors de son corps tous ses ennuis du moment.
« Rhhhaaaaaaa ! Assez ! J’accepte ! J’accepte ! J’accepte !» Cria t elle. Puis elle se laissa aller, se coucha au sol, recroquevillée sur elle-même et pleura, les sanglots agitant son corps.

Lame de fond
Le combat se déroulait à merveilles, Pluton économisait maintenant ses forces afin de pouvoir tenir la distance. Linith s’en tirait plus qu’honorablement avec à son actif près de quatre vingt dix pour cent de réussite pour le nombre de flèches décrochées. Kenny commençait à avoir des crampes d’estomac à force de rire, il avait du mal à suivre la cadence et à imposer sa volonté aux squelettes. Bad se força à ralentir le rythme aussi parce que la liste de sorts qu’il avait en tête se réduisait rapidement, il lui fallait du temps entre deux invocations du même sortilège. Il fallait juste entretenir ce sentiment de confusion chez l’ennemi. Soudain, un éclair tomba du ciel dans un bruit assourdissant sur le nécromant le touchant à l’épaule. Il s’effondra aussitôt dans un grand cri de douleur. Surpris nos compagnons restèrent pantois. Réagissant le premier, Pluton invoqua un sort de protection autour de la guerrière. Un fin anneau de mana bleu apparut autour de Linith au niveau de la taille dans lequel on pouvait y discerner deux petits boucliers diamétralement opposés, tournoyant dans ce cercle de pouvoir élémentaire. Déjà, ces boucliers virevoltaient continuellement dans une tentative désespérée pour bloquer les dards des squelettes et les projectiles des adeptes de Verata. Le chaos s’installa dans le défilé.
« Plan B ! » Cria Linith. Elle attrapa le corps inerte du nécromant et commença à courir en retrait. Aussitôt son sortilège lancé, Pluton avait anticipé la manœuvre et était aller ramasser les différentes affaires du groupe. Bad fouilla rapidement dans une de ses poches et sortit un petit sablier en verre. Le jetant au loin devant lui avec force afin que le verre se brise, Bad incantait à haute voix, canalisant toute son énergie. Le sable se répandit sur une grande surface. En moins de temps qu’il n’en fallait, l’élémentaliste posa ses mains à terre et cria le mot de pouvoir afin de libérer le mana contenu dans ses paumes et qui commençait aussi à lui brûler les doigts.

L’énergie fusa dans la terre à la recherche des grains de sable, de tous les grains de sable. Le temps semblait long pour l’élémentaliste, il comptait les secondes mais elles s’écoulaient au ralenti à ses yeux. Il sut que son sort s’activait lorsqu’il aperçut une toile de lumière se former sur le sol telle une gigantesque toile d’araignée que des milliers d’arachnides tissaient à la vitesse de la lumière. Alors le sol se mit à trembler. La terre était devenue complètement instable dans la surface de la toile. Ne prenant pas la peine de voir comment s’en sortirait l’ennemi, Bad se retourna et prit ses jambes à son cou.
« Si des génies militaires ont inventés la retraite stratégique, c’est pour s’en servir ! » Se dit il en courant assez vite pour rattraper ses compagnons.
« On a oublié de faire la phase trois ! » Cria t il presque à la guerrière alors qu’il arrivait à leur niveau.
« C’est parce qu’on ne gagne pas la ! » Lui répondirent en chœur cette dernière et Pluton.

Larmes de la délivrance
Elle avançait doucement, méthodiquement. Un à un, elle tentait de désarmer les pièges, les trappes, les contre sorts que son amie élémentaliste aurait pu et avait posé mais chaque tentative se soldait pas un échec. Elle n’osait même pas imaginer devoir lutter contre le temps. Ses doigts commençaient à s’engourdir à cause de la proximité du monolithe. Souvent, elle en était arrivée à tester la solidité, la perméabilité, le froid mordant de la glace. Pendant ces courts moments de pause, son regard alla inlassablement vers le visage endormi de la Dame, cherchant quelques réconforts, quelques signes d’encouragements.
Shea se figea sur place, elle en oublia de se frotter les mains pour se les réchauffer. Elle en oublia même de respirer mais son instinct prenait la relève. Puis, avec une lenteur motivée par la peur d’y voir une illusion, elle se releva et tendit fébrilement une main vers le visage de la Dame. Sa vue se brouilla légèrement par la venue subite de larmes. Elle s’essuya vite les yeux avec son autre main tandis que la première cherchait encore à atteindre sa cible.
« Ka.. Ka…Kaeru… » Parvint elle à dire. Ne pouvant achever son geste, elle tomba à genoux et entrelaça le monolithe de ses deux bras, le froid mordant ne la gênait plus. Puis elle sentit ses forces la quitter, elle sut que son énergie vitale lui était volée et elle l’acceptait volontiers ce prix de la délivrance. Elle releva la tête avant de ne plus pouvoir le faire et regarda une dernière fois. Elle vit un mince filet d’énergie vert s’échapper de son corps et planer vers celui de Kaeru. Mais son attention était portée ailleurs, elle regardait les yeux de la Dame …. qui lui rendait ce regard ! Ses yeux étaient ouverts et elle fixait Shea, son expression semblait lui demander pardon pour le vol de fluide vital. L’élémentaliste parvint à sourire et rapprocha son corps davantage du monolithe. De longs moments s’écoulèrent et Shea s’affaissa au sol par manque d’énergie. Sombrant presque dans l’inconscience, elle crut voir une fissure apparaître à la surface du monolithe.


* Tu sais vaincre, Kaeru, mais tu ne sais pas profiter de ta victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois ... [RP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois ... [RP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'alliance D'Ascalon - Guild Wars :: HALL DU ROLEPLAY - PETITES ET GRANDES HISTOIRES :: Missives d'un temps révolu-
Sauter vers: